Top 50 des plus grands clashs du foot : épisode 2

La vie n’est pas toujours rose au pays du foot. Vengeances, bagarres et pétages de plombs : nous vous présentons les 50 plus gros clashs du foot. Episode 2 : de la 45ème à la 41ème place.

Retrouvez l’ensemble de notre saga avec la 50ème à 46ème place, la 40ème à la 36ème place, la 35ème à la 31ème place, la 30ème à la 26ème place, la 25ème à la 21ème place, la 20ème à 16ème place, la 15ème à la 11ème place, la 10ème à la 6ème place, la 5ème place, la 4ème place, la 3ème place, la 2ème place, la 1ère place

45/ Piquionne vs Saint-Etienne

En 2007, Frederic Piquionne était un bon buteur de Ligue 1 convoité par l’Olympique Lyonnais. Mécontent de son salaire, il avait rencontré ses dirigeants stéphanois pour en discuter :

« Dimanche après le match, ils ont dit qu’ils étaient des hommes avec de l’honneur et de la fierté. J’ai pu le vérifier et j’ai vu qu’ils n’avaient pas de coeur. Ils m’ont pris pour un moins que rien, dit que je n’avais pas mon mot à dire, que c’était comme cela, que j’étais sous contrat, alors que j’étais l’esclave du club »

Le joueur avait alors menacé de partir en Martinique voire même d’arrêter sa carrière !

Frédéric Piquionne

44/ Suaudeau vs T.Roland

Le regretté commentateur était connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche.

En témoigne cet échange avec Jean-Claude Suaudeau, alors entraîneur de Nantes, qui le replace tranquillement.

 

43/ L.Kurzawa vs Suède

Parfois, les clashs sont une affaire de gestes. Lors du Barrage retour pour l’Euro 2015 des Espoirs Kurzawa a fêté la victoire un peu rapidement en faisant un geste de la main.

Finalement les Suédois se qualifient au détriment des Bleuets et reprennent le geste de Kurzawa pour le chambrer à son tour.

Suédois espoirs

42/ Dugarry vs Jardim

Au micro de Canal + lors de Monaco-PSG, Christophe Dugarry n’a pas apprécié le spectacle et l’a fait savoir.

Pour le champion du Monde, « Monaco ne mérite pas de jouer en Ligue des Champions. Ils sont trop statiques voire invisibles ! »

 

La réponse du coach monégasque ne s’est pas faite attendre :

« Je connais les qualités de joueur de Dugarry, pas celles d’entraîneur… Ses déclarations ne me touchent pas. »

41/ Girard vs la presse

René Girard n’est pas un grand fan de la presse et la presse n’est pas vraiment fan de René Girard. Cet amour donne lieu à des joutes assez savoureuses.

Parmi les plus grands détracteurs du jeu proposé par les équipes de René, Pierre Menès et l’équipe de l’After Foot avec Daniel Riolo en tête.

L’entraîneur de Lille pour se défendre avait traité le consultant « de gros de chez Canal + » et l’équipe de radio de « salopards et de petits merdeux »

Savoureux on vous a dit.

René Girard 3

Je veux voir l’épisode précédent

Je veux voir l’épisode suivant


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe