TOP 50 des plus gros clashs du foot : épisode 7

La vie n’est pas toujours rose au pays du foot. Vengeances, bagarres et pétages de plombs : nous vous présentons les 50 plus gros clashs du foot. Episode 7 : de la 20ème à la 16ème place.

Pour plus de clashs retrouvez l’épisode 1, l’épisode 2, l’épisode 3, l‘épisode 4, l’épisode 5 et l’épisode 6 !

20/ Mourinho vs Wenger

C’est une histoire d’amour qui dure depuis de nombreuses années. Depuis le retour du Mou en Angleterre, leur rivalité est repartie de plus belle.

Les déclarations fracassantes s’enchainent tellement qu’on a du mal à choisir laquelle mettre en avant. Du coup on préfère vous laisser comprendre le statut de leur relation par ce GIF :

19/ Dupraz vs Sagnol

Sur le banc de touche, le coach évianais n’y va pas de main morte. Face à Bordeaux, Pascal Dupraz s’en est directement pris à son homologue du soir :

« Ca fait une heure et quart que t’es insupportable ! Arrête-toi un moment, ça va maintenant ! Tu me parles du rôle d’éducateur à moi ? Dégonfle un peu ton citron ! »

Willy Sagnol a préféré attendre pour répondre au coach de l’ETG :

« Je vois que Pascal Dupraz a eu des problèmes avec moi, avec Gourvennec, avec Renard, avec Bielsa maintenant…. Apparemment il a des problèmes avec beaucoup de gens. Il a beaucoup de tension parce qu’Evian sauve à chaque fois sa peau sur les dernières journées depuis 2-3 ans. Il y a des limites à ne pas dépasser »

Dommage pour nous, l’ETG a été relégué en Ligue 2.

Sagnol et Dupraz

18/ Aulas vs supporters de l’ASSE

Sur Twitter, le président de l’Olympique Lyonnais est un patron. Il clashe à tout va avec 140 caractères.

Et quand Jean-Michel s’en prend aux supporters des Verts, le mot punchline prend tout son sens.

Tweet JMA

17/ Evra vs la taupe

En 2010, la France a réalisé le pire mondial de son histoire.

Mauvais sur le terrain, les joueurs l’étaient tout autant entre eux et avec les médias. Cette conférence de presse du capitaine de l’époque, Patrice Evra, restera dans l’histoire.

 

16/ Thauvin vs LOSC

En prêt à Bastia, Florian Thauvin flambe entre janvier et juin 2013. Ses performances attirent l’oeil des dirigeants marseillais qui font le forcing pour le recruter.

Thauvin va au clash avec le club lillois pour rejoindre la Canebière.

Au final le LOSC vend son joueur sans qu’il n’ait joué une seule minute. Une rentabilité qui ne plait pas forcément aux supporters du LOSC.

 


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe