TOP 50 des plus gros clashs du foot – 3ème place : Evra vs journalistes

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

La vie n’est pas toujours rose au pays du foot. Vengeances, bagarres et pétages de plombs : nous vous présentons les 50 plus gros clashs du foot. Episode 12 : la 3ème place.

Les autres épisodes sont à découvrir ici : épisode 1épisode 2épisode 3épisode 4épisode 5épisode 6épisode 7épisode 8épisode 9épisode 10, épisode 11.

Evra vs journalistes

Patrice Evra n’a pas noué une relation très saine avec les journalistes français. Notamment depuis l’épisode de Knysna.

On rappelle qu’il avait été très marqué par le fait que la presse révèle le contenu des échanges entre Raymond Domenech et Nicolas Anelka.

Alors, en octobre 2013, Pat Evra a décidé de se lâcher.

Patrice Evra

Dans un premier temps, il affirme que sa cote auprès des français n’a cessé d’augmenter et qu’il ne se sent pas mal-aimé.

Puis, dans un second temps, l’ancien joueur de Manchester United règle ses comptes avec les consultants qui le critiquent. Ses cibles : Luis Fernandez, Bixente Lizarazu, Pierre Menès et Rolland Courbis. Extraits :

« D’abord il y a Michel Fernandel (Luis Fernandez). Lui, quand je lui ai fait visiter Old Trafford en 2008 il était comme à Euro Disney. Lui quand on lui a donné les clés du Paris Saint-Germain à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena au bord du terrain, qu’est-ce qu’il a fait ? »

« Après, il y a Lizarazu. Je sais pas ce qu’il a contre moi. Moi j’ai été élu deux fois meilleur arrière gauche du monde, quatre fois meilleur arrière gauche de la Premier League. Lui je sais même pas s’il a été élu meilleur arrière gauche du monde. Pour ma première sélection, ils m’ont tous serré la main à part lui. »

« Après il y a Ménès. Lui, j’ai pas envie de lui donner de l’importance mais j’espère qu’un jour je le croiserai. On m’a dit qu’il avait parlé de ma famille. Malouda l’a déjà croisé. Et si vous regardez bien, il parle plus de Malouda parce que Malouda l’a chopé et moi j’espère bien le choper. Parce que lui, le jour où il arrivera à faire huit jongles, j’arrête ma carrière. »

« Et comment il s’appelle l’autre, Tournevis là ? Rolland Tournevis (Rolland Courbis). Sur RMC il fait que parler. C’est pas ces clochards qui vont salir mon image. Qu’ils arrêtent de mentir aux Français. »

La meilleure réponse vient de Pierre Menès qui a accepté de relever le défi du joueur. Réussi cependant dans la plus grande difficulté.

En revanche, Pat Evra n’a pas arrêté sa carrière !

 


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe