US

Garcia veut rester "le plus longtemps possible"

par

L’entraîneur de l’OM a réaffirmé son attachement au club.

Le Corriere dello Sport s’est rappelé au bon souvenir de Rudi Garcia, qui avait permis à la Roma de retrouver de sa superbe lors de son passage.
Dans un entretien accordé au média italien, l’entraîneur de l’OM est revenu sur les raisons de son départ de l’AS Rome en 2016.

A la fin de ma deuxième saison, après le derby qui a validé notre deuxième place, j’ai dit ce que je pensais de l’écart avec la Juventus, de l’impossibilité de remporter le Scudetto. C’est fini, ma route était balisée.

Ses propos avaient en effet fait jaser et précipiter son départ quelques mois plus tard, en janvier 2016, deux ans et demi après son arrivée.
Toutefois, l’actuel entraîneur Eusebio Di Francesco (et Francesco Totti) ont déclaré sensiblement la même chose, ce qu’il n’a pas manqué de rappeler.

Mais je suis content que Di Francesco ait dit exactement la même chose il y a quelques semaines. En France, un proverbe dit qu’il n’est pas bon d’avoir raison trop tôt…

Rudi Garcia a justement rallié la France et Marseille après son aventure romaine. Les deux prochains matchs d’Europa League auront d’ailleurs lieu face à la Lazio Rome.

Une double confrontation qui ne laissera pas Garcia insensible, lui qui est invaincu face au rival éternel de l’AS Rome.

C’est un match spécial. J’ai bien l’intention de poursuivre ma série personnelle. Ce serait très important pour Marseille.

Comme il l’avait fait par le passé, le natif de Nemours a réaffirmé vouloir rester sur le long terme à l’OM.

Je ne me sens pas de passage à Marseille, j’aimerais rester le plus longtemps possible.

Bien sûr, Garcia n’a fermé aucune porte, notamment pour un retour en Série A.
Cependant, l’appel du pied est lancé envers sa direction. Rudi Garcia est sous contrat jusqu’en juin 2019.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.