US

Cristiano Ronaldo, le nouveau Ballon d’Or!

par

Les instances connaissent le résultat depuis déjà belle lurette, c’est-à-dire depuis que tous les capitaines, sélectionneurs et journalistes ont rendu leurs votes, le 29 novembre dernier. Et on aurait normalement du attendre 19h50, et l’annonce du résultat lors de la cérémonie officielle. Mais l’information a filtré sur Twitter, et l’on peut voir la Une du France Football de demain, déjà imprimé et prêt à la vente.

On apprend ainsi que Cristiano Ronaldo terminerait largement en tête des votes, devant Lionel Messi et Franck Ribéry. Un très gros coup dur donc, pour l’international tricolore, qui affirmait il y a deux jours encore dans L’Equipe qu’il pensait avoir toutes ses chances. Il déclarait également que ne pas remporter le trophée constituerait pour lui une immense déception, rappelant au passage avoir tout gagné en 2013. Mais le fait que la FIFA repousse la date limite des votes aura certainement beaucoup pesé dans la balance.

Le Portugais du Real Madrid, quant à lui, rejoindrait le cercle très fermé des joueurs à avoir remporté au moins deux Ballons d’Or. En effet, ils n’étaient jusqu’à présent que neuf, à figurer au Panthéon du football : Messi est le seul à avoir obtenu le trophée à quatre reprises, Johan Cruyff, Michel Platini et Marco Van Basten comptent eux trois Ballons d’Or, et Alfredo Di Stefano, Franz Beckenbauer, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge et Ronaldo, c’est deux trophées chacun.

El Commandante, comme le désignait très récemment Sepp Blatter, ferait donc un pas de plus dans l’histoire du football. Seules les compétitions internationales manquent encore au palmarès du Portugais. Mais que Franck Ribéry se rassure, jamais le Ballon d’Or n’a remporté, dans la foulée, la Coupe du Monde. Peut-être est-ce là un signe du destin…

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.