BE

Qui sont les joueurs les mieux payés de Série A ?

par

Le premier n’est pas une grosse surprise, tout comme la forte présence de son club : la Juventus Turin.

Qui sont les joueurs les mieux payés de Série A ?

Les bilans chiffrés post-mercato se poursuivent. Hier, l’Observatoire du Football révélait le prix des effectifs les plus onéreux. Aujourd’hui, la Gazetta dello Sport a dévoilé le classement des joueurs les mieux payés de Série A, salaires et bonus compris.

Sans surprise, Cristiano Ronaldo occupe la première place et de loin, avec un salaire net de 31 millions d’euros. Un chiffre qui donne le tournis, même si à titre de comparaison, le salaire de Lionel Messi est lui évalué à 40 millions d’euros.

Preuve de sa toute puissance sur la scène nationale, la Juventus occupe neuf des dix premières places du classement. Le seul joueur non-bianconero est Romelu Lukaku, arrivé à l’Inter Milan cet été pour 80 millions d’euros et qui perçoit 9 millions d’euros par an.

La Juventus omniprésente

Un autre joueur arrivé cet été en Série A figure à la deuxième place : Matthijs de Ligt, 20 ans, qui grâce notamment à son agent Mino Raiola a signé pour 12 millions d’euros.

Autre recrue de la Juventus, arrivée libre et bien connue des français : Adrien Rabiot va percevoir le même salaire que Romelu Lukaku à l’Inter. Le reste du classement est occupé uniquement par des joueurs de la Juventus Turin, et notamment par une (autre autre) recrue libre : Aaron Ramsey.

  1. Cristiano Ronaldo : 31 M€
  2. Matthijs de Ligt : 12 M€
  3. Romelu Lukaku : 9M€
  4. Adrien Rabiot : 9M€
  5. Gonzalo Higuain : 7,5M€
  6. Paulo Dybala : 7,3M€
  7. Aaron Ramsey : 7 M€
  8. Miralem Pjanic : 6,5 M€
  9. Douglas Costa : 6M€
  10. Mario Mandzukic : 6M€

Rejoignez notre communauté Facebook !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.