« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Girondins de Bordeaux : les premiers mots de Koscielny

 

Laurent Koscielny a expliqué son choix, dans lequel sa famille prend une grande part, ainsi que ses ambitions avec Bordeaux.

Girondins de Bordeaux : les premiers mots de Koscielny

Joueur des Girondins de Bordeaux depuis hier, Laurent Koscielny n’a pas traîné pour se mettre rapidement au travail avec les Girondins de Bordeaux.

Tandis que certains supporters d’Arsenal en veulent à leur ancien joueur pour son changement de maillot un peu « brutal » lors de sa vidéo de présentation, le natif de Tulle a commencé à s’entraîner ce matin avec ses nouveaux partenaires.

Ensuite, il a donné une interview au travers d’une petite vidéo diffusée sur le compte Twitter du club, expliquant les raisons qui l’ont motivé à choisir Bordeaux.

« Après mes neuf années à Arsenal, je pense qu’il était temps pour ma famille et moi de rentrer. Bordeaux s’est manifesté et tout était parfait pour revenir en France. Un projet avec de l’ambition, une équipe jeune qui a envie de progresser sur les années à venir, afin d’essayer de redorer le blason du club et remettre cette équipe au plus haut dans ce championnat. »

Un objectif que l’ancien international français a réitéré, lui qui a souvent été habitué à jouer les premiers rôles en Premier League.

« Les ambitions sont de finir plus haut que la saison dernière (14ème, ndlr), essayer d’accrocher une place européenne. Ce sera surtout l’état d’esprit et l’engagement qu’il faudra mettre dans les matchs, savoir faire les efforts les uns pour les autres. Je suis là pour aider l’équipe avec mon expérience, aider ce groupe assez jeune même si les anciens sont là pour aider cette équipe à vite grandir. »

A 14h30, le nouveau numéro 6 des Girondins a été présenté en compagnie d’Eduardo Macia. Le directeur sportif des Girondins a travaillé étroitement avec Joseph DaGrosa pour attirer Laurent Koscielny en Gironde.

Forcément, le dirigeant de 45 ans était satisfait au moment d’évoquer son arrivée.

« C’est un des meilleurs défenseurs français des quinze dernières années. Il va nous apporter son expérience, son leadership. Nous sommes ravis de l’accueillir. »

Tellement ravis que les dirigeants bordelais lui ont proposé un contrat assez particulier, notamment au niveau de la durée.

« C’est ouvert, c’est un nouveau concept. Ce sera aussi longtemps qu’il le veut ! »

Girondins de Bordeaux : les premiers mots de Koscielny

Laurent Koscielny a ensuite pris la parole, reprenant sensiblement le même discours qu’il a tenu lors de sa vidéo de présentation. Refusant de s’attarder sur son départ d’Arsenal, il a toutefois abordé la question de sa condition physique, lui qui avait décidé de ne pas prendre part à la tournée américaine d’Arsenal et qui s’est entretenu à part.

« J’ai passé trois semaines avec un préparateur physique. Il me manque le rythme des matches et du travail collectif. Je dois apprendre à connaître mes coéquipiers. Je connais Benoit Costil et Jimmy Briand. Cela aide à l’adaptation dans un nouveau groupe. Cela demandera du temps mais ils vont m’aider. »

S’il ne devrait pas être opérationnel ce week-end, on devrait voir Laurent Koscielny avant la fin du mois d’août si tout va bien. Ensuite, ce sera selon son physique et sa volonté. Mais si le premier suit, la deuxième devrait l’inciter à rester longtemps sur le pré.

« Il n’y aura pas de Coupe d’Europe cette année mais j’ai encore les jambes pour jouer plusieurs saisons. Je voulais faire partie des éléments qui vont faire grandir ce club afin de revenir parmi les meilleurs clubs français. »

Girondins de Bordeaux : les premiers mots de Koscielny

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news FC Girondins de Bordeaux t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter