US

Ca va bouger du côté de l’Inter

par

A en croire les médias italiens, l’Inter Milan aurait l’intention de continuer leur folle remontée au classement, mais avec 8 nouveaux joueurs. Il s’agirait de :

  • Celestine Guilherme, défenseur du Sporting Lisbonne, âgé de 15 ans
  • Juraj Kucka, milieu du Genoa, âgé de 24 ans
  • Marko Marin, milieu offensif du Werder Brême, âgé de 22 ans
  • Alejandro Gomez, milieu offensif de Catane, âgé de 23 ans
  • Juan, défenseur de l’Internacional, âgé de 20 ans
  • Juan Manuel Vargas, ailier gauche de la Fiorentina, âgé de 28 ans. « L’Inter Milan est l’équipe qui a le plus de chances de signer Vargas. Cela dit, les relations difficiles qu’entretiennent l’Inter Milan et la Fiorentina pourrait être un obstacle à l’opération  » a même annoncé l’agent du péruvien.
  • Igor Lichnovsky, attaquant de l’Universidad de Chile, âgé de 17 ans
  • Casemiro, milieu de Sao Paulo, âgé de 19 ans.

Au rayon des départs, trois joueurs devraient quitter dans les prochaines semaines (voire mois) le club milanais. Il s’agirait de Sulley Muntari, Goran Pandev et Chrtisan Chivu. Le premier intéresserait fortement Naples, l’Udinese, Villarreal, le Borussia Dortmund et Palerme. En ce qui concerne Pandev, son prêt à Naples pourrait être restreint à 6 mois au lieu d’un an, selon Itasport. Le média transalpin annonce même qu’il pourrait ne pas repasser par Milan et rejoindre directement le FC Séville qui le suit depuis quelques semaines.

Pour finir, le latéral gauche ou défenseur centre roumain figurerait sur les tablettes du Real Madrid. C’est en tout cas ce qu’a déclaré à la Gazzetta dello Sport, Frank De Boer, l’entraineur de l’Ajax Amsterdam qui suit également le joueur : « Nous le voulons, ce serait le top. Je sais qu’il y a la concurrence du Real Madrid, mais nous avons son aval pour qu’il soit transféré chez nous.« 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.