US

Lancement difficile pour la Ligue 1, Telefoot et l’appli Free Uber Eats

par

Les mises en production connaissent quelques ratés parfois. La reprise de la Ligue 1 n’a pas échappé à quelques couacs.

La covid-19, l’invité presque surprise

Si de nombreux clubs ont du faire face à la maladie depuis des semaines maintenant, il avait été mis en place des protocoles pour éviter le retour du coronavirus dans les clubs. Les vacances et certainement le manque de vigilance ont conduit au développement de la maladie dans certains clubs. Nantes, Saint-Etienne, Nice et donc Marseille et Nîmes (qui avaient joués un amical quelques jours avant la reprise de la Ligue 1) ont fait ce constat amère. Ne sachant pas quels joueurs étaient contaminés, le match inaugural, prévu au Vélodrome, Marseille – Saint-Etienne, qui devait être la première diffusion de Téléfoot en prime time à 21H, a été annulé et décalé au 17 septembre 2020 à la même heure.

En lieu et place, il a été décidé que cette rencontre soit remplacée par le derby de l’Atlantique Bordeaux – Nantes prévu initialement le lendemain. Quelques négociations plus tard, les deux clubs acceptaient. Le premier match était officialisé. Première déconvenue.

Le match en lui même, il faut bien le dire a été décevant et beaucoup d’observateurs ont souligné ironiquement le résultat nul, dans tous les sens du terme (0-0).

La Ligue des talents était lancée !..

Téléfoot, écran noir à Clermont

Lancé vendredi 21 août à 17h avec la présentation des différentes émissions, programmation TV, intervenants et consultants, la chaîne Téléfoot a donc du revoir l’horaire de la première retransmission d’un match de foot sur son antenne.

Une fois sur les rails, le programme tv foot 2020-2021 était déroulée. Les deux premiers matchs de Ligue 1 se tenaient samedi sans encombre mais lors du multiplex de Ligue 2 BKT, les nouveaux abonnés de la chaîne (détails et prix des abonnements TV Téléfoot) ont relevé des problèmes sur une rencontre, Clermont – Caen. En effet, prévu sur TéléFoot Stadium 5, de nombreuses protestations et commentaires sont apparus sur les réseaux sociaux pour prévenir de l’écran noir en lieu et place de la rencontre.

Rapidement, Téléfoot a du conjuguer avec la grogne des supporters clermontois et caennais. Dans un premier temps, il a été décidé de mettre cette rencontre en match directeur du multiplex faute de mieux. Il fallait attendre près d’une heure pour que le match soit diffusé dans son intégralité sur le canal prévu initialement. Si certains ont eu la dent dure contre le nouvel acteur audiovisuel, d’autres se sont amusés avec le niveau du match.

Free aussi a essuyé les plâtres

Détenteurs des droits pour la diffusion de capsules vidéos et d’émissions au format court, idéal pour les personnes mobiles qui souhaitent consommer rapidement la Ligue 1 en ne gardant que l’essentiel des journées, Free a connu un démarrage poussif sur son appli Free Ligue 1 Uber Eats.

En effet, qu’il s’agisse de l’application mobile ou de celle disponible sur la box, beaucoup de désagréments voir même de plantage on eu lieu. Free avait promis deux journées gratuites pour tester l’application avant d’annoncer le tarif public (hors abonné), il n’en reste désormais plus qu’une..

Parmi les dysfonctionnements remontés :

  • les notifications ont été au centre du débat. impossible de les arrêter par exemple sur Android
  • Bugs sur iPhone, le player des vidéos a été une source de frustration
  • L’obligation de se reconnecter sur l’application régulièrement
  • Les double posts de vidéos

Free et son équipe dédiée à cette nouvelle offre, ont passé le weekend à traiter les feedbacks pour être efficace lors de la prochaine journée de championnat. Il en va de son succès pour les non-abonnés et futurs potentiels clients.

Il ne serait enfin pas surprenant que l’opérateur annonce un prix très avantageux pour pouvoir suivre tous les matchs et résumés dans les prochains jours ! Affaire à suivre.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.