US

Le PSG ne veut pas (tout de suite) acheter le Parc des Princes

par

Hier, le journal Le Parisien affirmait via sa Une que le PSG pourrait tenter de s’offrir le Parc des Princes. Dans son article, le média confirme même que «des discussions secrètes entre la direction du PSG et l’état-major de la Ville de Paris, propriétaire du Parc des Princes, se sont déroulées au début de cette année pour savoir à quel prix la mairie serait prête à céder le stade.» Un prix estimé à 100 millions d’euros.
Néanmoins, cette information serait fausse si on en croit Anne Hidalgo, la maire de la capitale, qui a «démenti totalement» l’existence de telles négociations : «Il n’y a pas de tabou au sens où c’est un sujet qui sera peut-être discuté un jour. Mais il n’y a pas de négociations, il n’y a pas de montant.» Madame Hidalgo a d’ailleurs rapidement été rejoint par le club de la capitale «L’acquisition du Parc des Princes par le club n’est pas du tout d’actualité.»
Si le PSG ne compte pas s’offrir le Parce des Princes, Le Parisien affirme que c’est surtout dans le futur qu’une telle opération devrait voir le jour : «Il ne s’agit pas de négociations – ce que nous n’avons jamais mentionné – mais d’une prise de contact formelle entre les deux parties qui démontre que la vente future du Parc est une éventualité qu’il ne faut surtout pas écarter.»
18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.