US

Mercato : les 10 meilleurs transferts du 31 janvier

par

Quels ont été les transferts du 31 janvier,  jour de la Deadline Day, les plus heureux des précédents mercato ?

Après avoir fait hier le bilan des 10 transferts les plus chers du mercato hivernal 2020, place à un autre classement spécial mercato plus subjectif : celui des meilleurs transferts réalisés un 31 janvier.

Tout comme cela peut arriver le 31 août, il n’est pas rare de voir des transferts officiels à foison lors du dernier jour du mercato hivernal. Si certains ont été fait à la hâte et ont été de beaux échecs, d’autres ont contraire se sont révélés être de gros coups. Parmi les transferts qui ne sont pas présents dans la liste ci-dessous, on peut citer pêle-mêle Alvaro Arbeloa (passé du Deportivo La Corogne à Liverpool en 2007), Andrey Arshavin (du Zenit à Arsenal en 2009), Mario Balotelli (de Manchester City au Milan AC en 2013) ou encore Hernanes, le milieu brésilien de la Lazio qui avait rejoint l’Inter Milan en 2014.

D’autres gros coups ont été réalisés au cours de ces dix dernières années. Voici les meilleurs transferts réalisés un 31 janvier sur les dix dernières années.

31 janvier 2011 : Luis Suarez (Ajax Amsterdam → Liverpool : 26,5 millions d’euros)

2011 a été une année faste pour les transferts du 31 janvier, et qui a permis de découvrir celui qui allait devenir l’un des plus grands attaquants au monde. Alors qu’il avait jusqu’ici évolué dans le championnat uruguayen et néerlandais, un avant-centre nommé Luis Suarez, qui avait fêté ses 24 bougies une semaine plus tôt, est transféré de l’Ajax Amsterdam à Liverpool. Les Reds doivent pallier le départ d’un Fernando Torres en délicatesse dans la Mersey et qui va prendre la direction de Chelsea. En trois ans et demi, El Pistolero a su faire oublier El Niño, inscrivant 82 buts en 133 matchs. La suite ? Un transfert au FC Barcelone en juillet 2014, avec la réussite qu’on lui connaît. A noter que le même jour, un certain Andy Carroll a lui aussi signé à Liverpool. Il y laissera un souvenir beaucoup moins vivace que son compère.

Mercato : les 10 meilleurs transferts du 31 janvier

Autres transferts : Fernando Torres et David Luiz à Chelsea

31 janvier 2012 : Thiago Motta (Inter Milan → PSG : 11,5 millions d’euros)

Six mois après l’arrivée de QSI et un mercato amibitieux mais davantage axé sur la Ligue 1 (Blaise Matuidi, Kevin Gameiro, Jérémy Ménez, Mohamed Sissoko, Milan Bisevac, Nicolas Douchez), le Paris-Saint Germain s’offre des recrues étrangères d’envergure lors du mercato suivant : Maxwell, Alex et Thiago Motta, arrivé lors du dernier jour du mercato en provenance de l’Inter Milan. Tout comme le premier cité, l’élégant milieu de terrain a été l’un des cadres du PSG pendant de nombreuses années, participant aux succès du club sur la scène nationale.

31 janvier 2013 : David Beckham (Los Angeles Galaxy → PSG : Libre)

Un an après Thiago Motta, et six mois après un mercato estival où Leonardo est allé piocher du côté de la Série A (Zlatan Ibrahimovic, Marco Verratti, Thiago Silva, Ezequiel Lavezzi), le PSG tape encore plus fort en terme de marketing, avec l’arrivée de David Beckham. La star du ballon rond (et star tout court) souhaite s’offre un dernier challenge dans sa carrière et arrive libre du Los Angeles Galaxy pour six petits mois. Forcément, avec un laps de temps aussi court et un age avancé, Beckham n’a pas été la recrue qui a eu le plus d’impact sur le côté sportif. Toutefois, le « Spice Boy » a fait rentrer le club de la capitale dans une autre dimension en terme de rayonnement. Son maillot floqué du numéro 32 a eu beaucoup de succès, et son retrait émouvant des terrains le 18 mai 2013 au Parc des Princes face au Stade Brestois est resté dans les mémoires.

31 janvier 2014 : Dimitar Berbatov (Fulham → AS Monaco : Libre)

Habitué aux gros coups du mercato depuis l’arrivée de fonds russes sur le Rocher, l’AS Monaco a réalisé un transfert à la fois discret et médiatique lors du dernier jour du mercato hivernal de 2014. Dimitar Berbatov, joueur bulgare le plus célèbre du XXIème siècle, quitte Fulham et s’offre un défi à l’ASM, qui vient de perdre Radamel Falcao, gravement blessé et dont la participation à la Coupe du Monde 2014 est d’ores et déjà compromise. En l’absence du Tigre, l’ancien joueur de Manchester United va rendre de fiers services à Leonardo Jardim, et disputer 53 matchs pour 18 buts inscrits avant de rallier la Grèce et le PAOK Salonique un an et demi plus tard.

31 janvier 2015 : André Schürrle (Chelsea → Wolfsburg: 30 millions d’euros)

Révélé au Bayer Leverkusen, André Schürrle était parti tenter sa chance à Chelsea lors de l’été 2013. Et si son passage chez les Blues n’a pas été mauvais, avec notamment un triplé lors de l’un de ses premiers matchs, il n’a pas non plus suffisamment marqué les esprits pour convaincre José Mourinho de le conserver. Sa volonté de rejoindre la Bundesliga a été entendue puisqu’il est transféré au Vfl Wolfsburg pour 30 millions d’euros. Le natif de Ludwigshafen retrouvera des couleurs chez les Loups puis rejoindra par la suite le Borussia Dortmund.

Mercato : les 10 meilleurs transferts du 31 janvier

31 janvier 2016 : Florian Thauvin (Newcastle → Olympique de Marseille : Prêt)

Florian Thauvin et transfert ne font pas vraiment bon ménage. En 2013, son transfert avorté au LOSC avait donné un sacré coup à l’image du jeune prodige de Bastia, qui s’en est expliqué depuis. Pas vraiment en réussite à Marseille, le natif d’Orléans choisit de prendre le wagon de la Premier League deux ans plus tard, et de signer en faveur de Newcastle. Là-aussi, pas une franche réussite puisqu’au bout de six mois, l’ailier revient à l’OM lors du dernier jour du mercato hivernal. Après un jeu de prêts entre les différentes parties, Thauvin fera définitivement son retour à l’OM lors de l’été 2017.

Autre transfert : Malcom (Corinthians → Girondins de Bordeaux)

31 janvier 2017 : Mamadou Sakho (Liverpool → Crystal Palace : Prêt)

Tout comme Florian Thauvian, Mamadou Sakho a également eu besoin d’un prêt lors du dernier jour du mercato hivernal pour relancer sa carrière. Alors qu’il était l’un des chouchous d’Anfield depuis sa signature chez les Reds en 2013, l’aventure a tourné au vinaigre pour l’ancien titi parisien. C’est donc du côté de Crystal Palace que l’international français a décidé de poursuivre. Un club pour lequel il évolue toujours à l’heure actuelle.

31 janvier 2018 : Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund → Arsenal : 64 millions d’euros)

Après avoir fait le bonheur du Borussia Dortmund au point de faire oublier Robert Lewandowski, Pierre-Emerick Aubameyang et son club ont cédé à la grosse offre formulée par Arsenal, en manque d’un buteur malgré l’arrivée de Lacazette six mois plus tôt. L’international gabonais a quitté le club moyennant une somme de 65 millions d’euros. Un bon choix pour les dirigeants londoniens, tant le numéro 14 fait le bonheur des siens depuis.

Autre : Lucas Moura (PSG → Tottenham)

31 janvier 2019 : Kostas Mitroglou (Olympique de Marseille → Galatasaray : Prêt)

Pour le coup, c’est un transfert qui a fait la joie de son équipe d’origine, du moins de ses supporters. Véritable paria du côté de Marseille, Mitroglou était devenu indésirable du côté des fans de l’OM, qui n’avaient d’yeux que pour Mario Balotelli, arrivé environ une semaine plus tôt sur la Canebière. C’est donc avec un certain soulagement qu’ils ont vu le départ de l’attaquant grec prêté à Galatasaray. Actuellement, l’attaquant de 31 ans fait le « bonheur » du PSV Eindhoven du moins jusqu’à la fin de son prêt en juin prochain et son retour à… l’Olympique de Marseille.

31 janvier 2020 : Steven Nzonzi (Galatasaray → Stade Rennais : Prêt)

Difficile pour l’heure de juger quel sera son impact, d’autant plus qu’il s’agit d’un prêt de six mois. Néanmoins, l’arrivée de Steven Nzonzi au Stade Rennais constitue un joli coup pour les Bretons, surtout au vu des clubs qui courtisaient le champion du monde 2018. Si cette courte aventure se passe bien, le milieu défensif, qui appartient toujours à l’AS Roma pourrait bien prolonger l’aventure pour une année supplémentaire.

Autre transfert : Emre Can (Juventus Turin → Borussia Dortmund : Prêt)

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.