FR

J-1 avant le sommet européen Barça PSG

par

J-1 avant le sommet européen Barça PSGC’est déjà demain ! À un peu plus de 24 heures du choc tant attendu, retour sur les prestations du week-end du Paris Saint-Germain et du FC Barcelone. 

Paris au ralenti mais Paris vainqueur

Le PSG recevait Nice à 17h ce samedi au Parc des Princes et on est obligé de dire que ça n’a pas été de tout repos pour les parisiens. Orphelins de Verratti, Neymar, Rafinha ou encore Di Maria, les hommes de Pochettino se sont néanmoins imposés face aux Aiglons. Après avoir ouvert le score par l’intermédiaire de Draxler, les parisiens se sont fait surprendre par une frappe puissant de Rony Lopes dès le retour des vestiaires. Sans idées, les coéquipiers de MBappé ont cependant trouvé la faille grâce au 10è but de Moise Kean cette saison. Bonne opération pour le PSG qui a vu tous ses concurrents directs stoppés ou freinés à l’issue de leurs rencontres respectives.

La manita du Barça

De son coté, le club blaugrana recevait le Deportivo Alavés au Camp Nou. Les hommes de Koeman n’ont pas fait de détails puisqu’ils se sont largement imposés par 5 buts à 1 grâce à des doublés de Messi et de Trincão et un but de Firpo. Alignés en défense centrale, Lenglet et Umtiti n’ont pas beaucoup été mis en danger mais se sont quand meme inclinés sur une accélération décisive de Rioja pour réduire le score à 2-1. Malgré cela, l’attaque barcelonnaise s’est montrée très convaincante à l’image d’un Lionel Messi brillant, auteur de deux magnifiques frappes lointaines. Un doute subsiste toujours sur la défense qui sera alignée demain soir, Piqué et Araujo ayant participé à l’entraînement d’hier. Les deux défenseurs centraux passeront aujourd’hui des tests finaux pour évaluer une possible participation au match de demain.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.