Bruno Genesio s’exprime sur son avenir et José Mourinho

Contenu commercial | 18+

L’entraîneur de l’OL n’est pas inquiet pour le moment.

Son avenir devrait être décidé dans les prochains, le 2 avril selon son président Jean-Michel Aulas, mais l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Bruno Genesio, ne s’affole pas.

Le technicien français ne veut pas polémiquer trop longtemps et laisse son futur entre les mains du dirigeant du club rhodanien, comme il l’a déclaré en conférence de presse.

 C’est lui qui communiquera. Évidemment qu’on s’est vus. Vous savez, le président a dit quelque chose de très important, il a dit que ce qui est important, c’est la confiance. J’ai la chance de travailler en interne avec des gens de confiance qui me font confiance. Après le foot, je ne tombe pas de la dernière pluie. Je sais ce qui compte, ce sont les résultats. On peut avoir confiance et le résultat fait qu’il se passe une chose ou une autre. On verra le moment voulu ce qui est décidé.

Malgré cette actualité encombrante, le coach lyonnais assure « faire son travail de manière très professionnelle » et ne pense pas que cela perturbera le groupe du troisième de Ligue 1.

Lyon aborde une double confrontation décisive face au Stade Rennais. Tout d’abord l’OL se déplace en Bretagne vendredi pour le compte de la 30ème journée du championnat de France.

Ensuite, ce sont les Rennais qui viendront au Groupama Stadium pour la demi-finale aller de la Coupe de France.

Une semaine capitale pour la suite de la saison des Gones. Ces deux rencontres pourraient peser dans la balance pour conserver ou non Genesio, à moins que son avenir ne soit déjà décidé.

Le célèbre groupe de supporters lyonnais, les Bad Gones, a récemment fait part de son souhait de voir l’entraîneur quitter l’OL en fin de saison.

Interrogé sur le sujet, le principal intéressé a été surpris mais n’en veut à personne. Le technicien marche à la confiance depuis trois ans et gardera quoiqu’il arrive de bonnes relations avec son président et tout le club.

Je ne m’attendais pas au communiqué mais je ne suis pas dupe sur ce qu’il se passe. Reste à savoir combien sont-ils, que représentent-ils. Je n’ai pas d’états d’âme. Ils ont le droit d’exprimer un sentiment, j’ai le droit d’avoir mon avis. Je pense que la décision du président sera orientée pour le bien du club, dans un sens ou dans l’autre. Quoi qu’il se passe, ça ne changera en rien ma relation avec le président, tous les gens du club. Parce que la confiance se gagne et quand elle est là, ça ne change rien. C’est ma façon d’être, de vivre.

Son remplaçant pourrait, pour la première fois de l’ère Aulas, venir de l’étranger où la rumeur José Mourinho prend de l’ampleur depuis plusieurs jours.

JMA n’avait d’ailleurs pas fermé la porte au Portugais. Même si ce dossier paraît compliqué, Genesio a choisi de répondre à ces spéculations en faisant l’éloge du Lusitanien.

On ne peut que respecter Mourinho, il a gagné partout où il est passé. Ce n’est pas celui à qui je m’identifie le plus par rapport à sa personnalité, mais un grand respect pour tout ce qu’il a fait. Forcément c’est un grand entraîneur.

Il ne reste plus qu’à attendre le 2 avril avec peut être une surprise sortie du chapeau de Jean-Mi.


Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe