Affaire de racisme : l’UEFA ouvre une enquête tandis que Chelsea soutient Hudson-Odoï

Contenu commercial | 18+

L’affaire n’est pas terminée.

Lundi soir, alors que l’Angleterre a écrasé le Monténégro (1-5) lors des éliminatoires de l’Euro 2020, plusieurs joueurs anglais ont été les victimes d’insultes et de cris racistes.

Parmis eux on retrouve Raheem Sterling, qui a répondu sur le terrain et sur Twitter, Callum Hudson-Odoï et Danny Rose.

Alerté par ces faits déplorables, l’UEFA a d’ores et déjà ouvert une enquête et la sélection monténégrine ainsi que ses supporters risquent gros.

De son côté, le club de Chelsea a proposé à son jeune joueur de 18 ans, Hudson-Odoï, des séances d’accompagnement psychologique.

L’ailier anglais, qui a connu ses deux premières sélections cette semaine, a subi des actes racistes lors de deux rencontres récemment.

En plus d’avant-hier, l’attaquant des Blues a également été victime de cris de singes lors du déplacement de Chelsea au Dynamo Kiev, en Ligue Europa il y a deux semaines.

Les dirigeants londoniens avaient alors porté plainte et l’UEFA avait déjà ouvert une enquête.

Néanmoins, le sélectionneur monténégrin, Ljubisa Tumbakovic, a lui refusé de commenter cette dernière affaire en conférence de presse d’après-match.

Je ne vois pas pourquoi je devrais commenter ça. Je n’ai rien entendu, j’étais concentré sur le match.

Pas sûr que cela suffise à empêcher une sanction pour les Slaves.


Cette news Chelsea t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe