FR

Samuel Umtiti dans le viseur de plusieurs clubs de Ligue 1

par

Samuel Umtiti dans le viseur de plusieurs clubs de Ligue 1

Dans une impasse au FC Barcelone puisque Xavi ne compte pas sur lui, Samuel Umtiti pourrait revenir en Ligue 1. Plusieurs écuries du Championnat de France aimeraient ainsi le rapatrier dans l’élite cet été, dont son club formateur, l’OL.

Samuel Umtiti vers un départ ?

Arrivé au FC Barcelone en 2016, Samuel Umtiti (28 ans) est dans une situation délicate en Catalogne. Pas dans les plans du nouvel entraîneur Xavi, le défenseur international français pourrait quitter son club actuel pour retrouver le plaisir des terrains. Sous contrat jusqu’en 2026, il n’est apparu qu’à une seule reprise cette saison, c’était le 12 décembre dernier à Osasuna en Liga (2-2).

Des clubs de Ligue 1 veulent le faire venir

L’hypothèse d’un départ prend de plus en plus d’ampleur et dans le même temps, la presse espagnole nous apprend que trois clubs de Ligue 1 seraient très intéressés à l’idée de recruter pendant la période du mercato estival: Rennes, Nice et Montpellier. Si les deux premiers cités sont encore à la lutte pour une place en Ligue des Champions, ce n’est pas le cas des Héraultais qui vont devoir être convaincants pour attirer le Champion du Monde 2018 dans leurs filets.

Umtiti privilégie un retour à l’Olympique Lyonnais

Déjà évoqué il y a quelques semaines dans la presse, l’intérêt de l’OL qui a dans le viseur son ancien protégé depuis un moment et qui envisagerait de faire revenir un joueur qu’il a formé. Ce serait également la volonté du joueur, qui serait favorable à un retour sur les terres de ses débuts et ainsi jeter un froid sur Rennes, Nice et Montpellier qui restent néanmoins à l’affût dans ce dossier. Quoi qu’il en soit, la concurrence promet d’être rude et les prochaines semaines devraient éclaircir par mal de choses quant à l’avenir du joueur.

YT Ligue 1 J37 14 mai 2022
18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.