US

OM : JHE et AVB en désaccord pour le mercato

par

Le mercato de l’Olympique de Marseille devrait être agité.

OM : JHE et AVB en désaccord pour le mercato

De retour en Ligue des champions, l’Olympique de Marseille devrait vivre un mercato agité, contrairement aux dernières fenêtres des transferts.

Néanmoins, cette période devrait être source de tensions une nouvelle fois au club phocéen, si l’on en croit certaines rumeurs.

En effet, André Villas-Boas qui n’a toujours rien confirmé pour son avenir, attend des garanties de sa direction et notamment pour des recrues.

Selon les informations de L’Equipe, divulguées ce mardi matin, le technicien Portugais de 42 ans ne se voit pas faire une deuxième saison avec un effectif restreint et surtout avec une compétition supplémentaire.

AVB doit d’ailleurs rencontrer son président à la fin du confinement pour en discuter, mais il va devoir se montrer convaincant puisque JHE attend plusieurs ventes, comme il l’a indiqué lors d’une visio-conférence organisée avec plusieurs supporters.

« Les salaires sont le principal levier pour économiser (…) Il nous faut générer des recettes sur le marché des transferts, il faut être capable de céder des joueurs. Mais ce ne sera pas les soldes, ce ne sera pas “tout le monde dehors !”. Notre objectif est d’être européen chaque saison, mais je ne crache pas sur la Ligue Europa.»

Selon certaines sources 3 joueurs au moins devraient quitter le club pour permettre au club de récupérer près de 60 millions d’euros. Les noms de Bouna Sarr, Florian Thauvin, Duje Caleta-Car, Morgan Sanson et Maxime Lopez sont notamment évoqués.

Au niveau des recrues, le club ne devrait pas faire de folie et chercher à recruter malin comme des joueurs libres ou peu couteux.

Des joueurs comme Nampalys Mendy (Leicester), Benjamin Stambouli (Schalke 04), Max Alain Gradel (Toulouse), Gaël Kakuta (Amiens) ou encore Walter Benitez (Nice) pourraient intéressés le club notamment.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.