Le Guen ou Gourvennec vers Lorient?

Christian Gourcuff pourrait bien mettre un terme à son troisième passage à Lorient. En effet, après un premier passage en tant qu’entraîneur-joueur de 1982 à 1986, un second de 1991 à 2001, et donc le troisième qui a débuté en 2003 quand le club venait de redescendre en Ligue 2, quitter les Merlus libre de tout contrat. Le quotidien breton Le Télégramme a effectivement confirmé que Christian Gourcuff devrait sauf soucis quitter le FC Lorient en fin de saison. Cette décision aurait murement été réfléchi et serait notamment la conséquence de ses mauvaises relations avec Loïc Féry.

Afin de calmer le jeu, Gourcuff a tenu à démentir un possible départ : « Je suis attaché au FC Lorient dans la durée, ce qui me gêne c’est que j’ai lu dans la presse que c’était une séparation par consentement mutuel. Ce n’est pas du tout le cas. Si le président ne veut pas renouveler mon contrat, je ne partirai pas de mon propre chef. J’ai été blessé par les propos du président dans Ouest-France lundi dernier, je sais lire entre les lignes, c’était très méchant, mais il n’y a pas de démission de ma part. La presse prend ses responsabilités avec l’annonce parue ce matin, moi vis-à-vis des supporters, je répète qu’il n’y a aucune volonté de partir de ma part. »

Gourcuff a d’ailleurs été rejoint par le président breton sur ce point : « Actuellement en voyage d’affaires à Bruxelles, j’ai découvert avec étonnement l’article paru dans le Télégramme du jour, article qui ne repose sur aucune déclaration ou annonce, de ma part, de celle de Christian Gourcuff ou d’un tiers, mais au contraire sur de simples interprétations, suppositions et rumeurs par ailleurs infondées. Aux intentions délibérément polémistes, je répondrai simplement que contrairement à ce qui est affirmé dans les colonnes du Télégramme, je n’ai pas eu de contacts avec les entraîneurs cités et que les discussions avec Christian Gourcuff au sujet de son contrat interviendront dans le courant du premier trimestre 2014, conformément aux échéances prévues. En attendant, je me réjouis, comme tous les supporters lorientais, de l’état d’esprit affiché hier par le groupe face à Lyon et de cette égalisation de dernière minute, qui permet de terminer l’année sur une série historique de sept matches sans défaite. Un vrai travail d’équipe, un exploit dont le mérite revient à l’ensemble de tous ceux qui œuvrent au quotidien pour la réussite du FC Lorient. »

En attendant, le nom de Gourcuff circule déjà du côté de Marseille. En cas d’accord avec la direction phocéenne il pourrait notamment retrouver Romao, Morel, Amalfitano, mais surtout Mario Lemina. Pour rappel, Gourcuff Senior n’avait pas apprécié le départ de son milieu de terrain en juin dernier.

Pour le remplacer, la presse annoncé déjà deux noms et plus particulièrement deux bretons ! Il s’agirait de Paul Le Guen, né à Pencran (Finistère), avec qui des contacts auraient déjà été établis et Jocelyn Gourvennec, mis au monde à Brest (Finistère). Seul hic concernant l’entraineur de Guingamp, ce dernier aurait démenti un possible transfert au FCL. « L’année dernière, on m’annonçait à Rennes. Cette année, c’est Lorient. Dans quelques mois, ce sera je ne sais pas quoi… Je n’ai pas été approché comme Rennes ne m’avait pas approché l’année dernière. Il me reste trois ans et demi de contrat, je suis à 300% dans le projet guingampais, je me réalise pleinement, que ce soit en tant que technicien ou humainement  » a-t-il déclaré à Ouest-France.


Cette news FC Lorient t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable