US

Sala tout est OK, Halilhodzic est déçu !

par

Vahid Halilhodzic est déçu du départ d’Emiliano Sala.

Sala tout est OK, Halilhodzic est déçu !
Aucune surprise, Emiliano Sala ne portera plus les couleurs du FC Nantes, mais celles de Cardiff désormais, malgré une dernière offre chinoise de 35 millions d’euros que le joueur a refusé.
En effet, l’attaquant argentin, auteur de douze buts en dix-huit rencontres de Ligue 1 va s’engager dans les prochaines heures en faveur des Bluebirds, 17e de Premier League, en échange de 17 millions d’euros, selon L’Equipe.
Le salaire offert à l’avant-centre de 28 ans a d’ailleurs beaucoup joué contre les Canaris, comme l’a indiqué son entraineur Vahid Halihodzic.

Sala a 28 ans. Cardiff lui propose six à sept fois son salaire. J’aurais peut-être pris la même décision si j’avais été à sa place. Il était très apprécié. C’est un garçon très attachant. Je n’ai aucune rancoeur vis-à-vis de lui. J’ai beaucoup apprécié ce joueur. Mais le salaire proposé pèse dans une décision.

Si le franco-bosnien de 66 ans n’a rien contre son joueur, il en veut par contre à son président Waldemar Kita qui a forcé cette vente et qui a tardé à prévenir son entraineur.

Sala est parti. Ils sont tous contents, sauf peut-être moi (…) Je n’étais pas au courant. C’est ce qui m’a le plus chagriné. Il faut venir parler. J’ai eu un message hier soir qui me disait que c’était fait. Le président m’a appelé hier soir, je n’ai pas répondu. Je l’ai eu tout à l’heure. Il m’a expliqué certaines choses, le joueur disait autre chose. Je sais juste que Sala est parti. Ils sont tous contents, sauf peut-être moi.

Reste à savoir désormais si Coach Vahid verra arriver un nouveau buteur avant la fin du mercato.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Nantes

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.