US

L’été sera chaud à Turin !

par

Septième de Serie A, la Juventus Turin commence à voir l’Europe s’éloigner un petit peu plus après ses défaites contre Bologne (2-0) et Lecce (2-0). De ce fait, le club piémontais serait de plus en plus actif pour trouver quels joueurs seraient capable de redresser un club en perte de vitesse ces dernières années et après avoir ajouté Vidic, Fabregas, Beck ou encore Aguero sur leurs tablettes (à lire ici), les turinois cibleraient sept autres joueurs.

Selon 4-4-2.com, les dirigeants transalpins auraient intensifié les négociations avec Lyon pour Michel Bastos, avec Cologne pour Martin Harnik, et avec le FC Porto pour Rolando. Si pour les deux premiers, aucune offre n’a été transmise, la Vieille Dame aurait déjà proposé 15 millions d’euros aux portugais pour le défenseur de 25 ans. Néanmoins, la formation lusitanienne en réclame 18. De leur côté, Lyon demande 15 millions d’euros pour son joueur et les allemands en attendent, eux, 4.

Mis à part ces trois joueurs, on peut lire dans la presse italienne que les Bianconeri suivraient aussi Abel Hernandez (Palerme), Bojan (FC Barcelone), Carrico (Sporting Lisbonne) et Adrian (Deportivo La Corogne). A noter que Carriço est estimé par son club à 14 millions d’euros et que Chelsea serait sur les rangs, tandis qu’Adrian est libre en juin prochain.

Néanmoins si les turinois veulent réussir leur mercato, il faudra dégraisser en vendant certains membres peu utilisés (De Ceglie 6 titularisations, Grygera 9, Rinaudo 1, Sissoko 4 et Iaquinta 1) ou vieillissants (Grosso 33 ans, Salihamidzic 34 ans et Toni 33 ans). Gianluigi Buffon pourrait d’ailleurs faire parti de cette lessive puisque d’après TMW, le Rubin Kazan serait très intéressé.

Toutefois, avant de parler de mercato, la Juventus se doit de réagir en championnat pour bien finir la saison et cela commence dès ce week-end face au Milan AC.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique Lyonnais / OL

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.