US

Martial veut quitter MU ! Les Reds Devils souhaitent le garder

par

De moins en moins considéré comme un titulaire à Manchester United, Anthony Martial, l’ancien joueur de l’AS Monaco, est dans une impasse et il souhaiterait donc faire ses valises pour se relancer. Une information confirmée par l’agent de l’attaquant de 22 ans sur RMC.

Après avoir bien réfléchi à toutes les possibilités et tous les paramètres, Anthony souhaite quitter Manchester United. Il y a beaucoup de paramètres, pour l’instant c’est prématuré d’en parler. Anthony prendra la parole plus tard pour évoquer tout cela.

Seul hic, les dirigeants de Manchester United ne comptent pas se séparer de lui cet été, malgré qu’il n’a plus qu’un an de contrat, toujours selon les dires de Philippe Lamboley

Manchester United souhaite prolonger Anthony et ne veut pas qu’il parte mais nous ne trouvons pas d’accord depuis plusieurs mois (…) Il est bien évident et il est très important de rappeler qu’il est sous contrat, que Manchester United aura le dernier mot et que nous respecterons la décision du club, il ira au bout de son engagement. Cependant nous n’avons pas la même vision sur le futur d’Anthony. Aujourd’hui, Anthony est déçu car il a démontré pendant trois saisons l’amour qu’il avait pour le club et ses supporters. Anthony a le choix, je ne peux rien dire sur le sujet pour le moment mais vous pensez bien qu’à partir du moment où un joueur comme Anthony se trouve sur le marché beaucoup de clubs sont intéressés. La seule chose que je peux dire c’est que beaucoup d’entraîneurs apprécient son profil et que plusieurs clubs souhaitent exposer leurs projets à Anthony.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester United

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.