US

UEFA : pourquoi ce nouveau format doit être conservé ?

par

C’est une saison très particulière que l’on vit. Avec la crise sanitaire qui a touché la planète, le football européen a logiquement été fortement impacté. Malgré l’arrêt de la saison durant de longs mois, l’UEFA a tout de même choisi de terminer ses compétitions. De quelle manière ? Grâce à un format de Final Eight qui ne laisse personne indifférent. Une formule qui pourrait donner des idées aux instances européennes.

Un format propice aux surprises

Dans l’optique de terminer les éditions de la Ligue des Champions et de l’Europa League, l’UEFA n’avait pas d’autres choix que de changer le format. Adieu les matches aller/retour ! Cette fin de saison européenne se jouait désormais sur terrain neutre et sur un seul match. L’absence de public depuis l’arrivée du Final Eight des compétitions ne remet en rien l’envie des deux équipes sur la pelouse.

Il peut être intéressant de noter que, dans certains cas, les matches aller/retour peuvent être joués dès la première rencontre. Le deuxième rendez-vous n’est alors qu’une question de gestion pour le favori. En optant pour un match à sens unique, la donne ne serait clairement pas la même. L’outsider serait conscient qu’il y a beaucoup plus de chances de faire un résultat dans les compétitions.

On l’a très bien vu avec l’OL ou le RB Leipzig pour cette édition. On le sait, ces deux équipes sont toujours difficiles à jouer sur un seul match. Et c’est aussi pour cela qu’elles sont parvenues à se hisser jusqu’au dernier carré de cette C1.

Un moyen de combler l’écart entre les gros et les petits

Les amoureux du ballon rond ne manquent pas de remarquer les inégalités dans le football actuel. Les plus gros clubs européens s’enrichissent et peuvent se renforcer chaque mercato. Les clubs les moins huppés se font dévaliser tous les ans en perdant leurs meilleurs joueurs. Un tel format pourrait complètement redistribuer les cartes.

Sur un match aller/retour, difficile d’espérer sortir le Real Madrid, le Bayern Munich ou Liverpool, lorsque l’on est un club de seconde zone. Dans ce format propice aux surprises, tout le monde aura une chance d’aller au plus loin dans la compétition. Un moyen idéal de s’offrir quelques bénéfices importants sur une édition, à la suite d’un parcours surprenant, et de conserver ses meilleurs éléments.

Des clubs comme l’Ajax Amsterdam, le FC Porto ou encore le Celtic Glasgow auraient les moyens de faire bonne figure dans la plus belle des compétitions européennes. En enchaînant les bons résultats, ces clubs permettraient à leur championnat de s’améliorer et de se rapprocher un peu plus des cadors.

De quoi tester le format en 2021 ?

Difficile d’imaginer l’UEFA changer complètement son format pour ses prochaines compétitions. Toujours très attendues, la Ligue des Champions et l’Europa League n’ont aucune raison de connaître quelques modifications. Mais cela pourrait être le cas pour l’Europa Conference League.

La troisième compétition européenne va voir le jour en 2021. Elle pourrait faire guise de test de la part des instances européennes. Celle-ci disposera d’un plateau bien moins conséquent que face aux deux premières compétitions, pourquoi donc ne pas mettre en place ce format si particulier ?

Fonctionnant déjà très bien dans d’autres sports, comme le handball ou le basketball, ce Final Eight pourrait parfaitement être considéré comme l’avenir des grandes compétitions de football.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.