Real Madrid : Vinicius Jr – Sergio Reguilon, la gauche caviar

Contenu commercial | 18+

Focus sur un duo prometteur.

Le Clasico de la veille a été une cruelle désillusion pour le Real Madrid, défait 3-0 au Bernabeu grâce à deux réalisations de Luis Suarez et un CSC de Varane.

Pourtant, les hommes en blanc ont été davantage dominateur dans le jeu, surtout en seconde période. Cependant, contrairement à leurs adversaires, ils ont manqués de réalisme.

Le scénario du match aurait d’ailleurs pu être différent si, à la 14ème minute, un pénalty avait été accordé à Vinicius Jr, touché par Nelson Semedo dans la surface.

Qu’à cela ne tienne, le Brésilien a fait vivre un calvaire à son adversaire direct pendant près de 80 minutes.

Il a été très remuant sur son aile gauche, et a seulement pêché dans la finition, avec six frappes tentés (plus que n’importe quel joueur du Barça) pour zéro buts.

C’est certainement dans ce domaine que le Brésilien (auteur de quatre buts en 26 apparitions) devra s’améliorer. En attendant, ses dribbles déroutants créent de nombreuses occasions pour ses coéquipiers.

Si l’on pouvait penser que Marcelo serait un allié idéal pour Vinicius pour l’aider à s’adapter à la Liga, c’est un autre jeune joueur qui fait la paire avec lui : Sergio Reguilon.

Passé pro cet été, Reguilon, 22 ans et formé au club, s’est révélé sous les ordres de Santiago Solari, au point de prendre la place de l’ex-inamovible Marcelo.

Il s’était d’abord fait connaître suite à une légère altercation à l’entraînement avec son homonyme Sergio Ramos, énervé par l’enthousiasme débordant de son jeune coéquipier.

Depuis, le Madrilène de naissance est un joueur clef de la Casa Blanca et montre ses qualités à la gauche du capitaine avec dix-sept matchs disputés.

Porté vers l’avant, comme en témoigne sa tête en position d’avant-centre sur un centre de… Vinicius, Sergio Reguilon Rodriguez n’en oublie pas de défendre, et même s’il se fait prendre dans le dos sur le second but du Barça, il apporte tout de même de la sécurité.

La paire Vinicius Jr – Sergio Reguilon a ainsi semblé davantage tranchante que le côté droit madrilène, bien que Lucas Vasquez a été très bon des deux côtés du terrain.

Avec un Toni Kroos précieux pour les épauler et renverser le jeu si nécessaire, Vinicius et Reguilon ont fait leurs preuves, et l’ancien joueur du Flamengo en particulier a récolté les louanges de la presse espagnole malgré ses ratés.

Dans un contexte particulier puisqu’ils ont vécu leur premier Clasico ensemble (le deuxième pour Vinicius), ce duo encore perfectible et qui semble bien s’entendre en dehors du terrain a montré de belles choses.

Les deux auront l’occasion de parfaire leur entente et d’essayer de faire encore mieux samedi, pour l’acte 3 du Clasico

 


Cette news Real Madrid t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe