US

Le Real Madrid est-il en train de rater son mercato ?

par

Nouvelle étape dans le mercato madrilène, le départ d’Alvaro Morata à Chelsea. Un nouveau départ qui apparemment ne sera pas remplacé. Trop confiant le Real ?

Morata, Pepe, James

Zinédine Zidane ne pourra plus compter sur trois joueurs qu’il avait l’habitude de faire jouer durant la saison dernière. Au moins pour faire tourner.

Un accord avec Chelsea pour le transfert d’Alvaro Morata a été annoncé hier. Le club n’aurait pas l’intention de le remplacer par un autre attaquant. Benzema likes this.

James est en prêt pour 2 ans au Bayern Munich et Pepe est parti à la fin de son contrat avec le club. Des tauliers ne font donc plus partie de l’effectif.

Des talents recrutés

Raphaël Varane devrait faire son entrée dans le 11 type de l’équipe suite au départ de Pepe, derrière c’est Theo Hernandez qui a été recruté pour être le 3ème homme.

Autre jeune talent attiré cet été : Dani Ceballos. Le joueur espagnol viendra épauler au milieu de terrain et apprendre aux côtés de Toni Kroos et Luka Modric.

L’effectif du Real Madrid semble donc avoir perdu en expérience pour la remplacer par de jeunes talents sans chambouler son effectif. Un cocktail osé.

Place aux jeunes en attaque ?

Ils sont quelques uns à se dire qu’ils pourraient profiter de ce non-remplacement des départs. Ils sont jeunes et ont été formés pour certains d’entre eux au Real Madrid.

En attaque, Borja Mayoral, Lucas Vazquez et Marco Asensio auront une vraie carte à jouer derrière la triplette Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Gareth Bale.

La saison prochaine au Real, c’est peut-être grâce à l’apport des talents bruts du club que l’équipe va pouvoir conserver ses trophées !

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.