FR

PSG : quelle composition face à l’Atalanta Bergame ?

par

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le Paris Saint-Germain. En plus du forfait de Layvin Kurzawa, Thomas Tuchel croise les doigts concernant l’état de santé de Kylian Mbappé et Marco Verratti. Deux des cadres de son équipe sont encore très incertains à l’approche du choc de la Ligue des Champions face à l’Atalanta Bergame.

Juan Bernat de retour

On l’a appris il y a quelques jours par le PSG. Layvin Kurzawa ne sera pas disponible pour le retour de la Ligue des Champions. Touché à la cuisse droite lors de la finale de la Coupe de la Ligue, le latéral gauche sera trop juste pour le match face à l’Atalanta Bergame.

Plus récemment, Thilo Kehrer a été annoncé incertain. D’après l’Equipe, le défenseur souffre d’une fracture d’un os à l’oreille, après un contact lors du match précédent. Une nouvelle absence préjudiciable surtout au vu de la polyvalence de Kehrer.

Heureusement pour Thomas Tuchel, Juan Bernat postulera pour une place de titulaire. Le joueur espagnol a pu disputer 70 minutes lors du dernier match amical face à Sochaux. De quoi lui permettre de retrouver un peu de rythme avant la compétition européenne.

Kylian Mbappé toujours incertain

Lui aussi touché lors de la finale de la Coupe de la Ligue, on n’en sait toujours pas plus quant à ses chances de disputer le match face à l’Atalanta Bergame. S’il est jugé apte par l’équipe médicale pour débuter dès la première minute, il devrait s’installer dans le couloir droit en l’absence d’Angel Di Maria. La pépite tricolore composera alors le trio offensif avec Mauro Icardi et Neymar. Pour le moment, c’est toutefois une solution qui semble très peu plausible.

Même en cas de retour dans le groupe, le club de la capitale pourrait choisir de ne pas prendre de risque alors que la saison de Ligue 1 va très vite reprendre. Peut-être qu’un rôle de joker dans ce premier match sera la solution privilégiée par Thomas Tuchel. En le faisant entrer en fin de rencontre, en cas de score serré, Kylian Mbappé pourrait faire d’énormes différences sans jouer toute la rencontre. Au contraire, si le PSG possède une belle avance, l’équipe parisienne pourra lui permettre de se remettre encore un peu d’aplomb.

Et quid de Marco Verratti ?

Pour ne rien arranger, on ne sait pas encore la durée d’indisponibilité de Marco Verratti. Le milieu italien a été touché à l’entraînement en début de semaine et souffre d’une lésion au mollet. Impressionnant tout au long de la finale de la Coupe de France, son absence serait clairement préjudiciable. Alors que l’on se dirige vers un schéma en 4-3-3, Marco Verratti est le chef d’orchestre dans l’entrejeu. En cas d’absence, Thomas Tuchel choisira sûrement d’aligner Marquinhos-Paredes-Gueye dans son milieu.

S’il parvient à revenir à temps en forme, il sera alors forcément utilisé par son entraîneur. Mais avec qui ? Il est encore difficile de répondre … Il ne serait pas surprenant que Marquinhos remonte d’un cran, au vu d’une possible charnière Silva-Kimpembe et qu’il accompagne Marco Verratti et Idrissa Gueye au milieu de terrain. Pourtant intéressant ces derniers temps, Leandro Paredes prendrait alors place sur le banc. Un casse-tête pour Thomas Tuchel qui pourrait rapidement être réglé en cas d’absence de ses deux stars.

  • Composition probable en cas d’absence de Mbappé : Navas – Kehrer, Silva, Kimpembe, Bernat – Marquinhos, Verratti, Gueye – Sarabia, Icardi, Neymar
  • Composition probable en cas d’absence de Verratti : Navas – Kehrer, Silva, Kimpembe, Bernat – Marquinhos, Paredes, Gueye – Mbappé, Icardi, Neymar
  • Composition probable en cas d’absence de Marco Verratti et Kylian Mbappé : Navas – Kehrer, Silva, Kimpembe, Bernat – Marquinhos, Paredes, Gueye – Sarabia, Icardi, Neymar
18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.