US

OM : Payet fait son autocritique

par

Il n’a pas eu le rendement escompté cette saison.

OM : Payet fait son autocritique
Si Mario Balotelli, Florian Thauvin et Lucas Ocampos (pour une prolongation) sont les joueurs qui font le plus parler récemment chez les attaquants de l’OM, le cas Dimitri Payet peut aussi faire débat.
Présent en conférence de presse cet après-midi, le capitaine de l’OM, pas toujours epargné par les blessures mais aussi par Rudi Garcia dans ses choix de composition, a lui-même reconnu qu’il pouvait mieux faire.
« J’essaie de faire de mon mieux sur le terrain. J’ai eu une période où j’ai peu joué. Il me faut peut-être du temps pour reprendre le rythme mais je suis conscient que je peux faire beaucoup mieux. »
Contrairement à Florian Thauvin, Dimitri Payet a ciblé une participation en Coupe d’Europe comme « le strict minimum ».
Si cela n’arrivait pas, le numéro 10 de l’OM, qui a déclaré être l’auteur d’une « saison très moyenne » a assuré qu’il comptait rester au club la saison prochaine.
« Je suis revenu (en janvier 2017), je suis là, je suis bien. Je ne vois pas l’intérêt d’aller voir ailleurs. Je ne me suis pas posé cette question. »
Avec un renouvellement d’effectif (et un changement d’entraîneur ?) attendu, l’international français pourrait faire partie des joueurs à forte valeur qui pourrait permettre de ramener des liquidités au club.
Cependant, ses performances en dents-de-scie et sa volonté de rester le pousseront certainement lui ainsi que son club à continuer l’aventure ensemble la saison prochaine.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.