US

OL : Rafael veut rester à Lyon

par

Le Brésilien ne cache pas son souhait.

OL : Rafael veut rester à Lyon

S’il arrive en fin de contrat en juin prochain, l’Olympique Lyonnais n’a toujours rien décidé concernant l’avenir de Rafael Da Silva.
Blessé pendant plusieurs semaines, le latéral est de retour et a même pris part à l’intégralité de la rencontre face à Rennes (0-1) vendredi dernier.
Alors qu’il retrouve le Stade Rennais ce soir en demi-finale de la Coupe de France, le Brésilien a réalisé un entretien pour le site de l’OL.
Et l’ancien joueur de Manchester United a clamé haut et fort son amour pour Lyon et son envie de rester chez le septuple champion de France.

Je sens que j’ai une bonne relation avec les supporters ici. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai envie de rester. C’est important, pour moi, de savoir que les personnes m’apprécient. J’ai encore plus d’envie de jouer. J’aime ma vie à Lyon. Je pense que les fans veulent également que je reste. Je veux désormais gagner les matches pour eux.

Débarqué il y a de cela presque quatre saisons, l’arrière droit auriverde espère continuer chez les Gones même si la concurrence est rude avec Dubois et Tete à son poste.
Le Lyonnais en a d’ailleurs rajouté une couche sur son futur dans la capitale des Gaules.

On est encore en discussion avec le club. On verra bien la décision finale. J’ai en tout cas envie de rester à Lyon. On va voir ce qu’il va se passer sur la fin de saison. J’ai encore envie de jouer au football pendant cinq ou six ans. Malgré tout, la fin de ma carrière approche et j’essaie d’en profiter encore plus.

Reste à savoir ce qu’en pense le club de Jean-Michel Aulas. 

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique Lyonnais / OL

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.