MD

Monaco : 3 joueurs de Villarreal à surveiller

par

L’AS Monaco affronte Villarreal pour tenter de décrocher une place dans la phase de groupes de la Ligue des Champions. Pour passer, l’ASM va devoir faire attention à ces trois joueurs :

 1. Alexandre Pato

Tout fraîchement arrivé de Chelsea où le buteur brésilien a disputé la moitié de la saison dernière, de nombreux espoirs sont placés en lui. De nouveau performant au Brésil, il doit montrer qu’il peut percer en Europe.

Pour cela, Pato a choisi l’Espagne et le club de Villarreal. C’est un beau pari pour le club et lui-même et ça pourrait bien faire des ravages comme à au match aller où Pato avait trouvé le chemin des filets.

2. Roberto Soriano

Lui aussi est arrivé cet été, en provenance de la Sampdoria pour 14M€. Patron du milieu de terrain gênois, l’international italien (8 sélections) sort d’une saison pleine (37 matches, 8 buts, 3 passes décisives).

Titulaire à l’aller face à Monaco et contre Grenade en Liga, Soriano devrait être une nouvelle fois utilisé à gauche du 4-4-2. Et non dans le coeur du jeu, comme à la Samp. Une volonté de l’entraîneur de Villarreal, Fran Escriba, du fait des qualités de percussion de l’Italien.

3. Mateo Musacchio

Ce nom ne vous dira peut-être pas grand chose mais cet arrière central est le boss de la défense de Villarreal.

Souvent blessé la saison dernière, le stoppeur argentin veut tourner la page et commencer du bon pied un nouvel exercice.

S’il réussit son match, les attaquants monégasques vont avoir du mal à frapper au but.

Tu en veux encore ?

Ligue 1 : qui sera le meilleur buteur ?

Retrouvez toute l'actu mercato de Villareal CF

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.