US

Meilleur joueur UEFA de l’année : Griezmann, Ronaldo et Messi nommés

par

L’UEFA a révélé les 30 joueurs nommés pour le trophée de meilleur joueur UEFA de l’année. Les favoris sont au rendez-vous, même si deux intrus se sont glissés dans la liste. 

Répétition générale avant le Ballon d’Or ?

Elu eilleur joueur de l’Euro 2016 ainsi que meilleur buteur, Antoine Griezmann a été sélectionné parmi les 10 finalistes pour le titre de meilleur joueur évoluant en Europe.

Sans surprise, Messi et Ronaldo, font parti des nommés. Mais c’est bel et bien le Portugais qui fait office de favori à la récompense finale.

CR7 a en effet remporté la C1 face à l’Atletico Madrid de Griezmann. Avant d’être sacré Champion d’Europe avec le Portugal, face à la France de Griezmann.

L’attaquant français aura donc bien du mal à devancer Ronaldo. En cas de succès, le Portugais égalerait Messi au nombre de titres de meilleur joueur UEFA (2), après avoir été sacré en 2014.

Deux surprises parmi les nommés

Les 10 joueurs ont été choisis par un panel de journalistes des 55 associations membres de l’UEFA. Les 3 finalistes seront désignés le 5 août avant que le vainqueur ne soit révélé le 25 août.

L’UEFA a publié les dix joueurs qui ont recueilli le plus de votes, et qui sont donc encore susceptibles de soulever le trophée. On y retrouve Gareth Bale, Gianluigi Buffon, Toni Kroos, Thomas Müller, Manuel Neuer, Pepe et Luis Suarez.

Du beau monde, même si 2 surprises se sont glissées dans la liste. Will Grigg, l’attaquant nord-irlandais qui n’a pas joué une seule minute à l’Euro 2016 est classé 25e, comme Paul Pogba. La plaisanterie a au moins le mérite d’être évidente.

Car quelques places plus loin, c’est Georges-Kévin Nkoudou qui truste le 30e rang, à égalité avec Aubameyang. Et là, la blague est moins évidente. Tottenham a bien misé 13M€ sur l’ancien olympien…

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.