US

FC Barcelone : la présentation de Kevin-Prince Boateng

par

La recrue phare du mercato hivernal est là.

FC Barcelone : la présentation de Kevin-Prince Boateng
Arrivé à la surprise générale, Kevin-Prince Boateng va bel et bien être le second couteau de l’attaque du FC Barcelone.
Après la traditionnelle visite médicale, il a été présenté à la presse et a signé son contrat avant de fouler dans la foulée la pelouse du Camp Nou.
Il s’agit évidemment d’une opportunité en or pour le Black Star (1er ghanéen de l’histoire du club), que l’on avait plus vu dans un grand club depuis 2016 et le Milan AC.

Je suis reconnaissant d’avoir l’opportunité de jouer dans ce grand club (…). C’est un grand honneur d’être ici, je veux en profiter et tout gagner.

Même si le désormais ex-joueur de Sassuolo (si le Barça valide l’option d’achat) n’est pas à l’apogée de sa carrière, il compte bien aider le Barça sur cette deuxième partie de saison.

Alors qu’il pouvait parfois donner l’impression d’être un personnage sulfureux, « KVP », 31 ans, semble savoir ce qui l’attend et son rôle dans l’effectif.

Je suis ici pour l’expérience, et pour aider. Je suis là pour ça.

Présent pour épauler l’attaque blaugrana, il a évidemment encensé son nouveau coéquipier Lionel Messi. Une prise de parole qui montre que le naturel est toujours présent chez Boateng.

C’est le meilleur joueur de ce monde et de tous les mondes. Il l’a démontré sur les dix dernières années avec tout ce qu’il a gagné.

Kevin-Prince Boateng sera-t-il un vrai bon coup, ou une erreur de casting comme semblent l’être Malcom, voire Arturo Vidal ? Seul le temps (plutôt court) et les performances nous le diront.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.