Et si Antoine Griezmann rejoignait le Bayern ?

Contenu commercial | 18+

Le quatrième épisode de notre série « Et si… »

Et si ? c’est la rubrique où l’on se questionne, où l’on s’interroge, où on laisse libre cours à notre imagination.

Ce sont les fulgurances nées de notre cerveau et que l’on concrétise sans s’en rendre compte, comme Lilian Thuram un soir de 8 juillet 1998 face à la Croatie.

Et si ? ce sont des hypothèses auxquelles nous pensons, des questions qui nous viennent à l’esprit.

Et si on essayait d’y répondre ?


Aujourd’hui, c’est sur l’avenir d’Antoine Griezmann que l’on va s’interroger après l’annonce de son départ hier.

S’il semble promis au FC Barcelone, voici quelques raisons qui me font penser que Griezmann irait bien au Bayern Munich.

Parce qu’il rejoindrait un grand club

Malgré un beau palmarès auquel il a contribué durant ses cinq saisons à l’Atletico Madrid, Antoine Griezmann a certainement décidé de partir pour viser encore plus haut, notamment en Coupe d’Europe.

Une ambition que peut bien évidemment lui proposer le Barça, mais aussi le Bayern. Éliminé par le finaliste Liverpool en huitièmes de finale, le Bayern entreprend une profonde reconstruction pour être encore plus compétitif, après une année durant laquelle le club allemand pourrait tout de même glaner deux trophées.

C’est une constante qui dure depuis des années chez l’actuel leader de Bundesliga, qui permettrait à Grizou de garnir sa vitrine de trophées.

Parce que les supporters du Barça sont réticents

Ils ne le sont pas tous évidemment, mais la décision de la saison passée est restée dans les mémoires de certains qui n’ont pas oublié.

Le 17 mars dernier, Mundo Deportivo avait lancé un sondage à ce propos, dont le résultat avait été assez clair : 91% d’entre eux ne voulaient pas d’une arrivée de Griezmann.

Hier, le quotidien espagnol a relancé ce sondage, avec un pourcentage en baisse qui atteint 57%.

Certes, ce chiffre sera proche du néant si l’attaquant de l’Atletico s’impose d'emblée en Catalogne. Toutefois, en rejoignant le Bayern, il serait quasiment assuré d’être apprécié des fans, et en plus de ne pas vexer ceux de l’Atletico, qui lui en voudront certainement malgré tout d’être passé chez un ennemi.

Parce que le numéro 7 sera vacant

Franck Ribéry sur le départ, qui mieux que Griezmann pour reprendre le numéro 7 de la légende française du Bayern ?

Avant Griezmann (3ème en 2016 et 2018), le dernier français le mieux classé au Ballon d’Or était Ribéry, également 3ème en 2013.

Le champion du Monde pourrait essayer d’améliorer ce classement en Bavière, là où il serait compliqué de le faire dans l’équipe de Lionel Messi.

Pour ne pas être dans l’ombre de Messi

Justement, si son arrivée devrait faire partir certains éléments du club, il n’affectera certainement pas le statut de Lionel Messi.

Habitué d’être le fer de lance de son attaque, que ce soit dans l’équipe de Diego Simeone ou de Didier Deschamps, « Grizou » sera-t-il à l’aise dans un rôle de lieutenant au côté de sa Majesté Messi ?

Parce qu’il découvrirait un nouveau championnat

Âgé de 28 ans, le natif de Mâcon n’a connu que l’Espagne au niveau professionnel, lui qui est arrivé à la Real Sociedad en 2005 avant d’y passer pro en 2009.

Bien qu’il pourrait privilégier de rester au pays de Cervantés pour sa famille, le Bayern est réputé pour être un club familial, comme a pu en témoigner Rafinha hier lors de l’annonce de son départ.

Et question famille, il retrouvait là-bas l’un de ses frères, exilé depuis peu en Bavière.

Parce qu’il retrouvera son « hermano »…

… et d’autres joueurs français

Au Barça, si Clément Lenglet devrait rester sur le long terme au club, l’avenir de Samuel Umtiti et Ousmane Dembélé est incertain.

Avec Lucas Hernandez (qu’il était triste de voir partir), Benjamin Pavard, Kingsley Coman et Corentin Tolisso, Antoine Griezmann serait le cinquième membre du contingent français du Bayern.

La force du nombre serait un élément supplémentaire pour aider à l’intégration de Griezmann en Allemagne.

Et si Adrien Rabiot était la meilleure recrue du PSG ?

Et si José Mourinho rejoignait l’OM ?

Et si Arsène Wenger rejoignait l’OL ?


Cette news Bayern Munich t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe