Clasico épisode 2 et 3 : une semaine de tous les dangers !

Contenu commercial | 18+

Deux clasicos en une semaine : bon appétit !

Il y a plus de deux semaines, le FC Barcelone et le Real Madrid s’affrontaient pour la deuxième fois de la saison lors de la demi-finale aller de la Coupe du Roi (1-1).

Après ce premier clasico de l’année 2019 sans vainqueur, les deux géants du foot espagnol remettent ça pour une semaine qui s’annonce bouillante.

En effet, le Real et le Barça croiseront le fer deux fois en quatre jours ! De quoi attirer les projecteurs de toute la planète football.

Tout d’abord, Madrilènes et Barcelonais s’opposeront pour la demi-finale retour de Coupe du Roi.

Madrid a un petit avantage avec ce but marqué à l’extérieur mais dans un clasico, tout peut très vite s’inverser.

Les Merengue sont bien mieux après un début de saison raté et abordent cette rencontre capitale avec plus de confiance. Ils ont notamment remporté huit de leurs dix derniers matches toutes compétitions confondues.

En face, les Blaugrana ont beaucoup plus à perdre, lors de cette semaine décisive, que leurs pires ennemis.

Quadruples tenants du titre de la Copa del Rey, les Catalans ont la pression ce soir après la première manche, et vont devoir réaliser une énorme performance au Santiago Bernabeu.

Samedi, ils pourront définitivement asseoir leur domination sur la Liga en s’imposant et en prenant 12 points d’avance sur le Real.

Cependant, une défaite relancerait la course au titre et positionnerait le Barça à portée de fusil des deux clubs madrilènes (Atlético à 6 points, Real à 9 points).

Néanmoins, les Barcelonais pourront compter une nouvelle fois sur un Lionel Messi au sommet de son art, lui qui vient d’inscrire un triplé face à Séville le week-end dernier.

La Pulga est le meilleur scoreur des cinq grands championnats et a déjà inscrit 33 buts en 31 matches cette saison (TCC). Il jouera son 40ème clasico ce soir.

De quoi effrayer de nombreuses équipes mais pas Vinicius Junior et ses partenaires. Pour l’ailier brésilien, Messi n’est pas à craindre comme il l’a confié à AS en début de semaine.

C’est un joueur incroyable qui fait des choses qu’aucun autre joueur ne fait, mais il ne fait peur à personne. Nous sommes prêts et nous avons les meilleurs joueurs du monde.

Sûr des forces de son équipe, le petit prodige madrilène devra tout de même se méfier. D’ailleurs, il est revenu sur ses propos aujourd’hui et a apporté une petite rectification.

Messi est incroyable, il fait des choses que peu de joueurs sont capables de faire, mais il ne nous fait pas peur. Nous sommes prêts pour tout ce qui arrive. Nous avons aussi les meilleurs joueurs du monde.

Malgré tout, l’attaquant auriverde a lancé les débats avant l’heure et la star argentine et ses coéquipiers auront à cœur de faire taire ses déclarations d’avant match.

Le clasico aura également un accent français cette semaine. Du côté du Real Madrid, Karim Benzema sera une nouvelle fois le fer de lance de l’attaque de la Casa Blanca, lui qui est libéré depuis le départ de Cristiano Ronaldo. Il l’a d’ailleurs expliqué dans un entretien accordé à France Football mardi.

Avant, il y avait un mec qui mettait plus de cinquante buts par saison et moi, j’étais dans un rôle de passeur. (…) Je jouais en fonction de Cristiano. On formait un bon duo. Je le cherchais sans cesse avec pour objectif de l’aider à inscrire encore plus de buts. (…) Maintenant, c’est moi le leader de l’attaque. C’est à moi de faire la différence. Je suis très heureux car je peux jouer mon vrai football.

En face, en plus d’Ousmane Dembélé qui sera très certainement titulaire, ils sont deux tricolores à se battre pour un poste : celui de deuxième défenseur central aux côtés de Gerard Piqué.

De retour de blessure, après des pépins récurrents au genou, Samuel Umtiti a été aligné ce week-end contre Séville et a même disputé l’intégralité de la rencontre.

Cependant, c’est Clément Lenglet qui devrait être choisi, lui qui a qualifié cette semaine « comme charnière pour la suite de la saison« , dans une interview pour l’AFP.

Personne ne s’y trompe, il risque d’y avoir des étincelles lors des quatre jours à venir, que ce soit sur et en dehors du terrain !

Clasico : épisode 1


Cette news Real Madrid t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe