4 choses à savoir sur le Beitar Jérusalem, adversaire de Saint-Etienne

Pour assurer sa participation à l’Europa League, l’AS Saint-Etienne doit confirmer ce soir face au Beitar Jérusalem, après son succès (1-2) du match aller. Voici ce qu’il faut savoir sur le club israélien :

1. Un palmarès honorable

Le Beitar Jérusalem n’est pas le plus grand club d’Israël en termes de trophées mais il a quand même quelques beaux succès dans son armoire.

L’équipe a remporté six fois le championnat de son pays : en 1987, 1993, 1997, 1998, 2007 et 2008.

Egalement, le Beitar Jérusalem compte sept Coupes nationales !

Beitar Jérusalem

2. Trois tours passés

Alors que l’ASSE n’a disputé qu’un tour de qualification avant ce play-off, le Beitar Jérusalem a déjà disputé 6 rencontres pour en arriver là.

Les Israéliens ont du éliminer le Sloboda Tuzla (Bosnie), l’Omonia Nikosia (Chypre) et Jelgava (Lettonie) pour avoir le droit d’affronter Saint-Etienne.

Mis à part le match retour face à Jelgava, le Beitar Jérusalem n’a pas gagné un match par plus d’un but d’écart. Mieux, sur ces 3 confrontations, le Beitar n’a jamais gagné à l’extérieur. Bon signe pour l’ASSE.

3. Johan Audel dans l’effectif

Les Stéphanois devraient reconnaitre au moins un visage dans le camp adverse : celui de Johan Audel.

L’ancien nantais a signé dans le club de Jérusalem le 11 août dernier pour les aider à jouer l’Europe.

Il n’a pourtant pas été titularisé à l’aller et devrait à nouveau se contenter d’un rôle de joker.

Johan Audel

4. Des supporters borderline

Les supporters du Beitar Jérusalem sont connus pour être très chauds et parfois même un peu trop. Le club a plusieurs fois eu des problèmes avec les Ultras du groupe « La Familia », sionistes radicaux d’extrême droite, qui entonnaient des chants racistes envers la communauté arabe et musulmane.

Aucun joueur arabe n’a donc jamais évolué sous le maillot du Beitar Jerusalem dans toute l’histoire du club. En 2013, lorsque la recrue tchétchène de confession musulmane Zaur Sadayev a marqué pour le Beitar, des centaines de supporters du club ont tout simplement quitté le stade.

Un dispositif de sécurité renforcé va être mis en place autour du stade Geofffoy Guichard. Le risque d’affrontement entre supporters est en effet jugé très élevé par les autorités.

 

 

Tu en veux encore ?

Liverpool : 4 raisons de croire au titre

Liverpool


Cette news AS Saint-Etienne t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter

Télécharger l'appli Actu News
et Transferts du Mercato

phone-tablet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *