US

3 scénarios pour les retrouvailles de Guardiola et Mourinho

par

On oublierait presque que demain deux équipes vont s’affronter, Manchester City et Manchester United. Tout le monde est focalisé sur le duel Guardiola Mourinho. Et c’est bien normal ! Voici ce qu’il pourrait se produire :

1. Le scénario improbable

Apaisés et devenus copains sans qu’on le sache, José Mourinho et Pep Guardiola sortent des vestiaires main dans la main, le sourire au lèvres.

Ils prennent même le temps de se parler longuement et de se prendre dans les bras avec que le match démarre.

A la fin, même scénario quelque soit le score.

Ca semble vraiment difficile à imaginer…

2. Le scénario variable

Le match entre Pep Guardiola et José Mourinho pourrait évoluer en fonction du score.

Si United gagne, on voit bien José Mourinho danser et moquer un Pep Guardiola qui a l’habitude d’être tranquille.

Dans le cas contraire, The Special One pourrait tenter de pimenter ce qu’il se passe sur le banc de touche en invectivant son adversaire comme il en a l’habitude avec Arsène Wenger !

3. Et si Zlatan s’en mêlait ?

Ibrahimovic a rappelé à la chaîne télé du club qu’il aimait les derbys. Lors des PSG-OM, on le voyait plutôt à l’aise, tout comme à Milan ou lorsqu’il évoluait à Barcelone.

On le sait, le Z aime faire parler de lui et pourrait donc tout tenter pour tirer la couverture sur lui plutôt qu’elle ne parte vers les deux entraîneurs.

Un triplé, un coup de pied rotatif sur l’arbitre ou un tacle à Pep Guardiola, quelle sera la solution pour que Zlatan soit au centre de l’attention ?

Tu en veux encore ?

Alexis Sanchez se compare à Messi et CR7 !

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester City

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.