US

AS Monaco : Axel Disasi et Thomas Didillon, prochaines recrues du club !

par

L’AS Monaco va annoncer les arrivées d’Axel Disasi et Thomas Didillon.

Si Niko Kovac attend un attaquant pour cette nouvelle saison, ce dernier va patienter avec un défenseur et un gardien de but.

En effet, d’après les informations du média belge Nieuwsblad, l’AS Monaco et Anderlecht seraient tout proches d’un accord pour le transfert du portier français Thomas Didillon (24 ans).

L’ancien dernier rempart du FC Metz devrait toutefois rester en Belgique une saison de plus puisqu’il est attendu demain à Bruges pour y passer sa visite médicale avant d’être prêté au Cercle.

Outre Didillon, les Monégasques seraient aussi sur le point de boucler la venue du défenseur Axel Disasi, comme l’indique L’Equipe.

Le journal tricolore explique même qu’un accord pour un transfert de Disasi aurait été trouvé en échange de 14 millions d’euros et 3 millions de bonus.

Le président de Reims, Jean-Pierre Caillot, a d’ailleurs confirmé le départ de son joueur de 22 ans qui n’a plus qu’un an de contrat.

« Aujourd’hui Axel Disasi est en instance de départ. Nous, au Stade de Reims, nous sommes tombés d’accord avec Monaco même si nous avions d’autres sollicitations de la part de clubs, notamment à l’étranger, a fait savoir le dirigeant sur les ondes de RMC. Au moment où je parle, Axel Disasi et son conseiller de frère ont la main. Je crois qu’ils se sont mis d’accord avec Monaco mais je n’en ai pas la certitude. Une chose est certaine, il ne sera plus au Stade de Reims en 2020-2021. »

Disasi est apparu à 27 reprises en Ligue 1 cette saison.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

Euro 2020 - BLACK FRIDAY sur Les Transferts

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.