Petit fustige le manque d’ambition d’Arsenal

Contenu commercial | 18+

La cellule de recrutement principale cible du Champion du Monde.

En fin de saison dernière, Arsenal a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Arsène Wenger, une affaire qui durait depuis 22 longues années.

Les dirigeants ont par la suite choisi Unaï Emery pour succéder à l’Alsacien afin de changer une situation qui ne pouvait plus durer chez les Gunners (plus de Ligue des champions depuis deux saisons).

Malheureusement pour le club londonien, les choses n’ont pas beaucoup bougé, malgré une série de 22 matches sans défaites encourageante entre le mois d’août et le mois de décembre. Les joueurs d’Arsenal sont très vite retombés dans leurs travers. Grosses carences défensives, fébrilité mentale à l’extérieur dans les grands matches, les mêmes déficits que lors des dernières saisons de l’ère Wenger.

Le mercato d’hiver arrivait à point nommé pour renforcer l’arrière-garde des Canonniers qui a perdue Holding et Bellerin, sur blessure, pour le reste de l’exercice 2018/2019.

Cependant, le recrutement a une nouvelle fois été décevant, ce qui a outré Emmanuel Petit, l’ex-international français, consultant pour RMC Sport. Il s’est exprimé sur le sujet pour le média anglais The Independent.

Le niveau de frustration doit être très haut pour Emery, alors qu’on lui a expliqué que pour sa seconde période de transferts, il ne pourrait faire signer personne. Quand, vous voyez les sommes dépensées par Manchester United, Liverpool et Manchester City, si vous ne mettez pas autant d’argent sur la table, vous n’allez nulle part. Tottenham dépense peu mais ils sont dans la situation d’Arsenal il y a quelques années avec la construction de leur stade. Il n’y a plus d’excuse pour Arsenal aujourd’hui. Si vous virez Arsène Wenger et que vous dites ensuite à son remplaçant : « tu n’as pas d’argent à dépenser sur de nouveaux joueurs », j’ai envie de demander : quel était l’intérêt de se débarrasser de Wenger ?

L’ex milieu de terrain des Gunners a clairement pointé du doigt la cellule de recrutement ainsi que la direction de son ancien club. Pour lui la défense doit être très largement consolidée.

Défensivement, Arsenal n’a pas été bon cette saison, donc j’ai été surpris de ne pas les voir essayer de recruter des défenseurs en janvier. Mais les problèmes qu’ils ont ne vont pas être réglés avec un joueur ou deux. Clairement, la défense est un problème. Les meilleures équipes passent à travers trop facilement, et quand j’entends Emery dire qu’il est content avec sa défense et qu’il n’a pas besoin de nouveaux joueurs dans ce secteur, je suis plutôt certain qu’il n’y croit pas.

Pour rappel, Bernd Leno, le portier titulaire cette saison, n’a connu que deux clean sheets (rencontres sans prendre de buts). De plus, Arsenal a déjà encaissé 36 buts cette saison, c’est le pire bilan des équipes du Big 6. Et tout cela malgré les recrutements de Sokratis, Lichtsteiner et Leno l’été dernier.

Le chantier est encore long pour Unaï Emery.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe