Russie – Corée du Sud en live streaming

La sélection russe est, avec le Belgique, donnée favorite du groupe H afin de sortir de cette phase de poule. Mais il faudra impérativement passer par une victoire face à la Corée du Sud, car tout dépendrait alors du résultat face à l’Algérie, nation sont il faut clairement se méfier ; et les Coréens débarquent avec l’espoir de réitérer l’exploit de 2010, et de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Vous désirez assister à la rencontre en direct ? Rien de plus simple. Il vous suffit de cliquez sur le lien ci-dessous, et de créer votre compte chez PMU. Vous bénéficierez de la meilleure qualité vidéo du web pour cette rencontre, et ce de manière totalement gratuite.

Suivre le match en direct >>

Regarder Russie – Corée du Sud : la démarche

Dans un premier temps, cliquez sur le lien ci-dessus.

Ensuite, créez votre compte PMU, en cliquant sur « j’ouvre un compte ». La démarche ne prend que quelques minutes.

Enfin, vous n’avez plus qu’à vous rendre dans la rubrique « paris sportifs », et pouvez alors suivre la rencontre de votre choix. Si l’envie de parier vous prend, sachez que PMU vous rembourse, si votre pronostic s’avère ne pas correspondre au résultat final, jusqu’à 100 €.

Pas de vainqueur

Dernièrement, c’est-à-dire au mois de novembre, les deux formations s’étaient déjà affrontées lors d’un match amical. Résultat : 2 à 1 pour les hommes de Fabio Capello, mais les choses furent loin d’être évidentes. Et quelques jours plus tôt, les Coréens s’imposaient sur le même score face à la Suisse. Preuve que s’ils sont méconnus, les Guerriers Taeguk sont capables d’obtenir de bons résultats. En 2010, ils étaient d’ailleurs parvenus à arracher le deuxième place de leur groupe, terminant devant la Grèce et le Nigéria. C’est finalement l’Uruguay de Luis Suarez qui aura eu leur tête.

Russie Corée

Il faut donc savoir que, sur ces dernières années, le bilan en Coupe du Monde des Coréens et bien meilleur que celui des Russes. Car ces derniers n’ont disputé aucune des deux dernières éditions. Leur dernière participation à l’événement remonte justement à l’édition 2002, co-organisée par le Japon et … la Corée du Sud. Si le sélectionneur est très expérimenté, ce n’est donc pas le cas de la Sbornaya.

C’est pourquoi la rédaction de Les-Transferts voient les deux équipes s’acheminer vers un match nul.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable