PSG-Anderlecht (5-0): les notes du match

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Les notes du PSG

Soirée pleine pour le club et ses joueurs avec Layvin Kurzawa qui devient le premier défenseur à marquer 3 buts dans un match dans l’histoire de la Ligue des Champions, Marco Verratti auteur d’un sublime but, une magnifique prestation d’Adrien Rabiot, une cage inviolée et 5 buts inscrits.

Areola (6/10): Solide sur le peu d’interventions qu’il a eu à a faire.

Dani Alves (7/10): Une excellente prestation pour le latéral brésilien, en difficulté ces derniers temps sous la tunique parisienne.

Thiago Silva (7/10): L’assurance tout risque de l’arrière garde parisienne ce soir.

Marquinhos (7/10): N’a pas du tout été inquiété pendant ce match, notamment par Hanni.

Kurzawa (8/10): Incontestablement le meilleur joueur ce soir. L’international français a décidé de faire taire les nombreuses critiques, qui émanaient aussi bien des supporters que des médias, en mettant un triplé. Ça calme !

Rabiot (7/10): Il a fait preuve d’une très grande combativité face à Anderlecht. Remplacé par Javier Pastore à la 76ème minute qui a quand même eu le temps de nous régaler de certains gestes techniques dont il a le secret.

Verratti (8/10): Souvent décrié pour son manque de prises de risque face au but, Verratti a décidé ce soir d’aller nous chercher le petit filet d’une magnifique frappe enroulée qui a surpris tout le monde. Remplacé par Giovanni Lo Celso à la 63ème minute, auteur d’une prestation intéressante.

Draxler (8/10): Comme à son habitude, l’Allemand s’est montré serein et efficace dans toutes ses relances sur ce match.

Mbappé (7/10): S’est réveillé après l’enchaînement de deux matchs ternes en championnat à Marseille (2-2) et contre Nice (3-0) en délivrant notamment une passe décisive à Marco Verratti. Remplacé par Angel Di Maria à la 63ème minute, qui a montré qu’il était prêt à prendre la place du jeune prodige français si ce dernier ne se montrait pas à la hauteur.

Cavani (4/10): N’a pas du tout pesé sur le jeu offensif du PSG ce soir.

Neymar (8/10): L’attaquant brésilien a été la pièce maîtresse du jeu parisien ce soir, auteur d’un but et d’une passe décisive sur le deuxième but de Layvin Kurzawa.

Les notes d’Anderlecht

Les Belges ont, encore une fois, passé une soirée cauchemardesque face au PSG ce soir.

Boeckx (5/10): Auteur d’un match intéressant en dépit de ses 5 buts encaissés. Sans lui, la correction aurait été beaucoup plus sévère pour les Belges.

Appiah (3/10): Techniquement médiocre, Neymar l’efface à de multiples reprises lors de la première mi-temps. En seconde, on peut lui reprocher d’avoir laissé passer Kurzawa sur deux de ses buts.

Mbodji (6/10): Peu académique techniquement, Neymar l’a mis à contribution plusieurs fois, mais il rattrape les errances défensives de ses coéquipiers et récupère les ballons écartés.

Spajic (4/10): Déterminé et à la rupture des transmissions parisiennes, il suffisait pour les Parisiens d’accélérer le jeu pour en être débarrassés. Sort sur blessure après un choc avec un camarade de classe, Sven Kums. Remplacé par Josué Sa (3/10), à la ramasse et toujours en retard sur les replis offensifs parisiens.

Obradovic (5/10): A eu la lourde tâche de colmater les velléités offensives de Kylian Mbappé et Dani Alves à gauche. Malgré quelques tacles efficaces, il a passé une très mauvaise soirée.

Dums (4/10): Invisible au milieu, il n’a pas récupéré énormément de ballons. Il a aussi taclé dangereusement son coéquipier Spajic qui s’est blessé.

Dendoncker (4/10): De la même manière qu’Obradovic, le jeu parisien circulait trop vite au milieu pour qu’ils puissent défendre leurs intérêts sur ce match.

Trebel (5/10): Comme ses coéquipiers, il n’a pas pesé au milieu face au PSG. Il a beaucoup couru inutilement. Il est également l’auteur d’une frappe intéressante sauvée par Alphonse Areola.

Gerkens (4/10): Il a énormément lutter pour le ballon mais une fois avec dans les pieds, il ne savait pas quoi faire et se rendait souvent coupable de passes ratées et de mauvaises stratégies tactiques.

Onyekuru (5/10): A lutté face au PSG sur le côté gauche. A essayé d’inquiéter la défense du PSG par des appels en profondeur et des accélérations fulgurantes.

Hanni (4/10): Parfaitement muselé par Layvin Kurzawa et Julian Draxler, l’attaquant n’a pas pu s’exprimer.

 

 


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Sportif devant la télé depuis mon plus jeune âge. Supporter de l'AC Milan et de l'AS Nancy Lorraine (personne n'est parfait). Partisan du retour de Karim Benzema en Equipe de France et de la sélection de Julien Feret. Il m'arrive encore de pleurer lorsque je repense à la finale de 2006;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe