Le mercato d’été 2016 difficile que s’apprête à vivre l’OM…

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

On l’a vu cet été, la non qualification de l’Olympique de Marseille en Ligue des Champions a rendu leur mercato compliqué, laissant même partir plusieurs cadres libres sans même pouvoir essayer de les prolonger (Ayew, Fanni, Morel, Gignac). Problème, ces départs n’ont pas comblé le déficit du club et il a fallu vendre d’autres éléments (Thauvin, Payet, Imbula) qui ont été remplacés par des joueurs libres (Diarra, Diaby, Pelé, Anguissa), mais surtout sous la forme d’un prêt !

Une décision qui aura des répercutions sur le prochain marché estival puisque beaucoup d’entre eux, comme Lucas Silva, sont prêtés sans option, mais d’autres possèdent une option excessive à l’image de Javier Manquillo qui pourrait couter 25 millions d’euros aux phocéens. Deux indiscutables du onze de Michel et le banc des remplaçants ne sera pas épargné puisque Paolo De Ceglie qui pour le moment n’arrive pas à bousculer la hiérarchie ne devrait pas rester.

Une qualification européenne semble donc encore une fois inévitable pour éviter d’être de nouveau pillé puisque pour rappel, Steve Mandanda, Nicolas N’Koulou ainsi qu’Alaixys Romao arrivent en fin de contrat. A noter que même si des joueurs comme Cabella ou encore Isla ont une option d’achat abordable, il faudra des liquidités pour les lever. Cela passera donc soit par une amélioration des résultats ou par la vente d’autres grosses valeurs de l’équipe comme Batshuayi ou encore Mendy…

Encore une année difficile pour l’OM…

marseille


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.