US

Vraie fausse retraite de Louis Nicollin, ses plus belles déclarations (Top 10)

par

C’est le moins qu’on puisse dire : le président du Montpellier-Hérault SC est un personnage atypique. Un président comme en fait plus dans le foot français, ni nulle part ailleurs. Quelqu’un de distingué, qui a la classe et l’amour du verbe. Le ramage du phénix des hôtes de la Mosson n’a d’égal que son plumage. C’est pour vous dire.

Preuve en est, à l’image de Patrice Evra, il s’est fait des sorties médiatiques une spécialité. Il sait y manier toute la complexité du vocabulaire de la langue française, et ses figures de style nombreuses et variées avec une subtilité certaine. Loulou comme l’appellent les intimes, et on ne sait pourquoi les journalistes sportifs, c’est donc le roi du MHSC, l'empereur de la poubelle, et le guide suprême de la diction.

Aujourd’hui même, au micro de RTL, l'emblématique président a annoncé qu’il allait prendre sa retraite, à la fin de la saison à venir. Avant, dans la foulée, de démentir au micro de LCI :

Moi vous savez, je dis des choses, je ne pense pas aux conséquences (…). S’il y en a qui sont sont assez cons pour y croire, tant pis pour eux.

Du haut de son mètre cube, il nous fait quand même bien marrer. L’occasion pour nous de se remémorer 10 de ses plus belles déclarations.

10 : Pedretti, la « petite tarlouze »

Fraîchement remonté en Ligue, Montpellier s’incline à l’Abbé-Deschamps, face à l’AJ Auxerre. S’il peut accepter la défaite, Louis Nicollin n’en apprécie pas la manière. Il reproche notamment à Benoit Pedretti d’avoir influencé l’arbitrage en sa faveur. Et face aux médias, il ne se fait pas prier pour le faire savoir

Pedretti a tout commandé sur le terrain, mais celui-là, quand il viendra à Montpellier, on va s’en occuper. Ce type est une petite tarlouze.

Evidemment, ces propos déclenchent la polémique. Politique, défenseurs des droits homosexuels, consultants sportifs, le président du MHSC se fait fustiger. Il décide donc de présenter publiquement ses excuses.

J’aurais dû le traiter de petit con ou de petite merde et ça aurait bien été. Ils ne vont pas me faire un deuxième trou au cul. C’est moi qui paye à Montpellier.

9 : Un titre jouissif

Nous sommes le 13 mai 2012 et, contre toute attente, Montpellier occupe la première place du classement. Mieux, le club héraultais vient de s’imposer face à Lille, et n’a plus besoin que d’un point pour être sacré champion de France. Le président savoure.

Un petit nul à Auxerre, et ensuite branlette espagnole.

8 : Pas rancunier pour un sou

Après neuf saisons consécutives passées à jouer à l’échelon inférieur, Montpellier remonte en Ligue 1. Autant vous dire que son principal dirigeant exulte. Une seule nouvelle vient ternir la fête : le coach de la remontée, Rolland Courbis (Tournevis pour les fans d’Evra). Réaction de son supérieur hiérarchique.

Moi les mecs qui font du cinéma, aux poubelles ça n’existe pas. C’est pas les leçons d’un coach sans diplôme qui vont me faire quelque chose (…). Courbis? Je n’ai rien contre lui. Je ne suis pas remonté. Chacun baise sa femme comme il l’entend. Je vais dire à Escalettes de le prendre comme sélectionneur de l’équipe de France.

7 : Nicollin ne « suce pas »…

Nous sommes un soir de 30 août 2009, Louis Nicollin est sur RMC. Quelques jours plus tôt, pour les chambrer, les supporters niçois avaient désigné les Montpelliérains comme des supporters de l’OM. Evidemment, « Loulou » ne peut s'empêcher de régir à ce qu’il considère comme une véritable provocation.

Ils m’ont fait rire à nous dire qu’on était des suceurs de Marseillais. Mais on n’a jamais sucé les Marseillais. D’ailleurs, si on peut les niquer le 19 (septembre), je serais heureux.

6 : …Mais il « avale »

En 2004, le MHSC est dans une situation difficile. Alors que la saison a déjà débuté, le club cherche toujours des sponsors. Qui de plus légitime à accomplir une telle tâche que son emblématique président? Ses propos sont recueillis par Sofoot, qui qualifiera cette interview comme la plus vulgaire de l’histoire du magazine.

Pour l’instant, personne ne s’est proposé. Si quelqu’un met des sous, j’avale pas, mais presque.

5 : Savoir féliciter ses joueurs

Louis Nicollin ne comprend pas l’arrivée de Carlo Ancelotti sur la banc parisien. Ou tout au moins ne conçoit-il pas que l’on puisse payer un entraîneur aussi grassement. Il en profite pour glisser un petit mot aux hommes qui furent les siens lors de la remontée du club en Ligue 1. Sa façon à lui de les remercier.

Je préfère Courbis à Ancelotti! Il faut être «jobard» pour prendre ce type. S’il ne coûte pas cher ça va, mais 500 000 euros mensuels… Je crois rêver. Je ne vois pas ce qu’il a de plus. Il a gagné des titres mais il avait de la came. Les grands entraîneurs sont ceux qui gagnent des titres avec des demi-bons. Avec Courbis, on est monté en Ligue 1 avec des demi-mongoliens.

4 : L’homme à ses maîtresses…

En avril 2007, Montpellier se situe dans les profondeurs du classement de Ligue 2, et lutte pour ne pas descendre. Une situation qui n’est pas pour plaire au président, qui ne semble pas vraiment satisfait de la prestation de ses joueurs.

Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maîtresses. Et mes maîtresses au moins, elles me régalent la chique.

3 : …Mais lutte contre la misogynie

En 2000, Nicollin se découvre une nouvelle passion, dans laquelle il souhaite s’investir pleinement : la lutte pour l’égalité hommes – femmes. Bizarrement les Chiennes de Garde ont moyennement apprécié ces propos, pour le Guide du Petit futé.

Si on se marie, c’est pour avoir des enfants, c’est pour assurer une famille. Il ne faut pas que ce soit une connasse. Les connasses, on les tire avant et l’on s’amuse avec. Comme il y a plus de connasses que d’intelligentes, il faut faire un choix.

2 : Courbis : ni un dealer, ni un violeur

En 2007, Rolland Courbis est le coach du club montpelliérain. Mais des histoires du passé le rattrapent. Ainsi, il est condamné dans l’affaire des transferts de l’OM. Une décision de justice qui n’inquiète pas le moins du monde le président héraultais.

Je m’en bas les couilles complet, s’il me fait monter en première division, hein. Bien sûr, s’il vendait de la drogue ou violait les petites filles, ça m'emmerderait…. Ça, j’accepterais pas. Mais pour des conneries pareilles.

1 : Les saucisses de Montpellier

On n’est pas encore en 2012, avec le sacre du club devant un PSG version qatari. Il n'empêche que le club de la capitale est toutefois déjà bien plus armé que son homologue, financièrement parlant. Et pourtant il connaît des difficultés sur le plan sportif. Ca n »est Louis Nicollin qui va les plaindre.

Je me mets à la place du président du Paris Saint-Germain qui a un budget de je ne sais pas combien. Quand il voit celui de Montpellier, il doit se poignarder le cul avec une saucisse, le mec. Et encore avec une saucisse, ça ne fait pas trop mal.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.