US

Rodriguez ou Cole au PSG? Lugano a des offres

par

La direction du Paris Saint-Germain serait toujours en quête d’un nouvel arrière gauche et deux noms figureraient sur les tablettes. Il s’agirait de Ricardo Rodriguez (VfL Wolfsburg), selon Kicker et d’Ashley Cole (Chelsea). A noter que la mère de l’anglais a confirmé le prochain départ de son fils : « Il semble qu’il ira à un meilleur endroit que ce qu’on dit à propos de MU. Un endroit pas très loin de l’Eurostar. » Des discussions entre Ancelotti et Cole auraient même déjà débutées.

Dans l’autre sens, Diego Lugano ne devrait plus faire long feu dans la capitale française. Son agent a même avoué que ce dernier aurait des offres : « Cruzeiro m’a appelé et m’a demandé Lugano. Mais tout recrutement est compliqué. Le joueur vient d’Europe, il a un gros salaire et il est au milieu de son contrat. C’est compliqué. Le PSG a acheté Lugano à un prix important. Je ne peux pas dire s’il s’agirait d’un transfert ou d’un prêt. Tout d’abord, il est nécessaire de trouver un accord avec Lugano sur le montant de son salaire. C’est la première étape. Au Brésil, il a joué uniquement à São Paulo, dont il me parle toujours. C’est le club qu’il souhaiterait rejoindre, avant tous les autres. Mais il y a d’autres clubs intéressés, qu’ils soient brésiliens ou européens. Nous sommes en position de négocier, le marché s’ouvrira en janvier et Lugano veut jouer. A Paris, il ne joue pas. Il devrait donc partir. Un club brésilien a déjà fait une offre concrète. La durée du contrat pourrait également avoir son importance. Lugano est sous contrat avec Paris et reçoit une rémunération considérable, c’est l’un des plus gros contrats du PSG. C’est une opération qui met en jeu des sommes importantes. Mais nous avons aussi une offre ferme de la part d’un club européen. »

Retrouvez toute l'actu mercato de Chelsea

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.