US

Quid de Rémy? Osei prêté? M’Bengue proposé

par

Annoncé du côté de Newcastle conte 10,5 millions d’euros, Loïc Rémy aurait toujours l’opportunité de débarquer chez les Queens Park Rangers contre la même somme. En effet, l’ancien niçois était même attendu aujourd’hui en Angleterre pour passer sa visite médicale.

 

Une information confirmée par José Anigo : « Nous avons trouvé un accord avec Newcastle, mais nous parlons aussi avec d’autres clubs anglais. Il se trouve en Angleterre et discute avec certains clubs. Tout le monde parle de Newcastle, mais il n’y a pas que Newcastle. Nous devons nous montrer prudents. Nous avons fait notre part de boulot, maintenant c’est au joueur et à ses agents de faire le leur. Rien n’est fait »

 

En ce qui concerne les QPR, Anigo a affirmé que les anglais avaient « des poches profondes et un manager connu en Angleterre (Harry Redknapp) pour avoir une belle réputation, je ne pense donc pas que Loïc ait fermé la porte à QPR comme on dit partout. »

 

Be In Sport va même plus loin en révélant ces dernières heures que le joueur formé à Lyon a passé avec succès sa visite médicale et qu’il  aurait même signé un contrat de quatre ans et demi avec à la clé un salaire hebdomadaire estimé à 100 000 euros. Si c’est le cas l’officialisation ne devrait plus tarder.

 

Toujours au rayon des départs, Kevin Osei serait, actuellement, mis à l’essai à Amiens. Si le test s’avère concluant, L’Equipe déclare que le milieu de terrain franco-ghanéen pourrait y être prêté jusqu’à la fin de la saison.

 

Dans l’autre sens, si l’OM devrait recruter un attaquant (N’Gog, Sagbo, Bakar, Maiga?) et peut-être un milieu de terrain (Sissoko?), les dirigeants phocéens pourraient également se laisser tenter par un latéral gauche. Sous contrat jusqu’en juin 2014, Cheikh M’Bengue, le défenseur de Toulouse, aurait été proposé à l’actuel 3ème de Ligue 1, comme le rapporte L’Equipe.

Retrouvez toute l'actu mercato de Toulouse FC / TFC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.