US

AS Saint-Etienne : les 5 choses à savoir avant la reprise

par

La Ligue 1 reprend le 7 août prochain. Les-Transferts.com remet à niveau tous ceux qui ont coupé avec le foot cet été en leur présentant les équipes.

1/ Le 11 type

2/ Le gros coup du mercato

Mercato discret du côté de l’AS Saint-Etienne. Benoit Assou-Ekotto, Vincent Pajot et Nolan Roux sont arrivés et complètent l’effectif stéphanois. Mais rien qui ne fassent vibrer.

Finalement, le plus gros coup ressemble bien à la prolongation de 2 ans du contrat de Romain Hamouma

Le talentueux ailier sera le leader offensif des Verts. Une bien belle nouvelle pour tout le monde dans le Forez !

3/ Les maillots

C’est le grand retour de l’équipementier des grandes années ! Le Coq Sportif revient au foot et équipe de nouveau les Verts.

Le liseret bleu-blanc-rouge réapparait sur le col et tous les nostalgiques sont heureux. Ce qui représente beaucoup de gens à Saint-Etienne.

4/ Pourquoi ils feront mieux que l’année dernière

5ème l’an passé, on voit mal les Verts faire moins bien que lors de l’exercice précédent. Habituée depuis quelques saisons au haut du tableau, l’ASSE a conservé son ossature défensive. Celle-là même qui nous a offert de sacrés purges, mais qui a prouvé sa grande solidité.

Et puis, s’il y a bien un domaine où on ne peut faire que mieux à Saint-Etienne, c’est la Coupe d’Europe. On y croit, cette année, on gagne un match !

« Bien joué les gars ! Super résultat ce 0-0 contre des Ouzbeks ! »

5/ Le record qui va être battu

Saint-Etienne va battre son record du nombre d’abonnés. Avec un Chaudron toujours plus grand, l’ASSE devrait compter plus de 20 000 abonnés cette saison.

De quoi voir encore une grosse ferveur dans les travées de Geoffroy-Guichard !

Retrouvez toutes les présentations des 20 équipes de L1 ici

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.