Qui pour animer l’attaque des Bleus?

Plus qu’un jour avant le premier épisode des barrages entre l’Ukraine et la France. Toute la France du foot retient son souffle, tant l’enjeu est important. Pour les supporters comme pour les joueurs (du moins on l’espère), la défaite n’est pas envisageable.

Au-delà de ça, on attend même que les Bleus créent un premier écart ce vendredi soir à Kiev. Car jouer à domicile, sans être parvenu à le faire lors des 90 premières minutes, pourrait paralyser l’Equipe de France. Or, la qualification pour la Coupe du Monde 2010 est là pour nous rappeler à quel point nous sommes faibles mentalement, dans ce genre de situation. Il faudra donc marquer des buts. Il est donc légitime de se demander qui va jouer devant.

C’est pourquoi depuis mardi, la rédaction de Les-Tranferts vous propose sa composition d’équipe, secteur par secteur. Nous nous sommes basés sur un dispositif en 4-2-3-1 de Didier Deschamps, et aujourd’hui il nous reste à vous présenter nos milieux offensifs et notre buteur. Si vous le désirez, vous pouvez retrouver notre défense et nos récupérateurs.

A gauche, l’évidence Ribéry

Si on commence par présenter qui va jouer sur le flanc gauche de Ribéryl’attaque, c’est tout simplement parce que c’est là que le choix est le plus simple. Choix qui d’ailleurs ne souffre d’aucune contestation possible. Nous avons décidé de titulariser, sans grande surprise donc, le boulonnais d’origine Franck Ribéry. Depuis plus d’un an, le joueur est dans une très grande forme, et fait preuve d’une régularité sans faille.

Après quelques années difficiles avec l’Equipe de France suite à l’affaire Knysna, il s’est désormais imposé comme LE patron des Bleus. Celui capable, à lui seul, de tirer l’équipe vers le haut. Autant de raisons qui font qu’il est aujourd’hui un des principaux candidats pour le Ballon d’Or, et même le favori aux côtés de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Bataille à cinq pour deux postes

Une fois Franck Ribéry choisi pour jouer sur le côté gauche, la concurrence se fait très rude pour les deux places restantes, dans l’axe et à droite. Cinq joueurs peuvent prétendre à une place de titulaire : Clément Grenier, Samir Nasri, Dimitri Payet, Mathieu Valbuena et Loïc Rémy.

Pour autant, difficile d’imaginer aligner le premier en tant que titulaire. Le meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais ne compte que trois sélections à son compteur. Le manque d’expérience pourrait donc être un handicap considérable pour une rencontre qui promet de se disputer sous haute tension. De plus, malgré le regain de forme de l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain n’en profite pas pour surfer sur la vague, et reste en-deça de ce qu’on attend de lui. Le fait que la saison de l’OL ait commencé très tôt semble lui être, en ce moment, préjudiciable physiquement.

Au contraire, Samir Nasri est actuellement dans une bonne passe FOOTBALL : France vs Ukraine - Euro 2012 - 15/06/2012avec son club de Manchester City. Le Skyblue a disputé tous les matches officiels de son club depuis le début de saison. S’il a mis un peu de temps à se mettre en route, il délivre régulièrement des passes décisives pour ses coéquipiers, depuis quelques semaines.

Il a également inscrit deux buts en Premier League. Et après un an d’absence, le « petit prince » de Marseille a retrouvé les Bleus depuis le mois d’Août. Il a d’ailleurs enchaîné les bonnes prestations sous le maillot tricolore. Selon nous, Nasri doit donc être titulaire et dans l’axe.

Payet et Valbuena en baisse de régime

Dimitri Payet, c’est un peu la surprise, avec Momo Sissoko, de la liste de Didier Deschamps. Le milieu marseillais n’a toujours pas retrouvé le rythme de croisière qu’était le sien, au LOSC. Aligné régulièrement sur le côté droit par son coach Elie Baup, il semble être quelque peu en difficulté à ce poste. Il est encore trop tôt pour s’inquiéter de la méforme du phocéen, mais son niveau actuel est trop juste pour prétendre à une place de titulaire en Equipe de France.

La situation de son coéquipier en club Mathieu Valbuena est elle quelque Valbuena2peu différente. Le marseillais a réalisé un début de saison convaincant, se montrant très souvent à son avantage. Mais depuis quelques matches, ça n’est plus le même joueur. Valbuena est passé au travers de ces dernières sorties.

Une baisse de régime certainement due à l’utilisation très importante du joueur par son coach, et qui coïncide avec les mauvais résultats de l’OM en ce moment (1 victoire, 1 nul et 6 défaites lors des 8 derniers matches, toutes compétitions confondues). Même si Deschamps lui a toujours fait confiance en Equipe de France, nous sommes d’avis de penser que cette fois-ci, Mathieu Valbuena doit céder sa place.

Rémy en profite

Place qui profite donc à Loïc Rémy, que nous avons décidé de titulariser Rémysur le flanc droit. Le natif de Rillieux-la-Pape est lui en très grande forme. Il a inscrit près de la moitié des buts des Magpies en Premier League, avec 7 réalisations (sur les 15 de Newcastle) en 9 matches joués.

Une renaissance pour l’ancien lyonnais, qui avait terminé la saison dernière sur le même total. Même s’il est habituellement aligné en pointe, il a également les capacités requises pour évoluer sur le côté droit de l’attaque : vitesse et percussion.

Qui de Giroud ou Benzema?

Karim Benzema a connu un début de saison très difficile. Bien sûr, il y a eu la longue période de disette avec les Bleus. Sous le maillot, il a passé 1 222 minutes sans inscrire le moindre but. Une passe très dure pour un attaquant. Mais il a également été la cible des socios madrilènes, qui lui reprochaient de ne pas fournir assez d’efforts, notamment dans le replacement. Son entraîneur Carlo Ancelotti en a même rajouté une couche en pointant un manque d’implication à l’entraînement. Résultat : l’ancien lyonnais a été hué à plusieurs reprises à Santiago Bernabeu.

Mais en club comme en Equipe de france, Karim a su redresser la barre. Il a enfin retrouvé le chemin des filets en sélection, avec deux buts en deux matches. Et sous les couleurs de la Casa Blanca, il est beaucoup plus volontaire, et à défaut de très souvent marquer (4 buts en 10 rencontres), distille presque chaque semaines des passes décisives. Même si, avec la présence de Ronaldo et Bale à ses côtés, on peut dire qu’il est très bien entouré.

Quant à Olivier Giroud, il est l’un des grands artisans de la première Olivier-Giroudplace des Gunners en Premier League. Il marque en moyenne une fois tous les deux matches, mais surtout apporte beaucoup dans l’animation offensive du club londonien. Et quand on voit le jeu développé par Arsenal, fait de passes courtes dans les petits espaces, on se dit qu’il pourrait être très précieux face à la défense regroupée de l’Ukraine.

De plus, il faut un finisseur aux tricolores, pour affronter les ukrainiens. Ribéry et Rémy devraient apporter de nombreux centres dans la surface. Or, le jeu de tête est l’un des points forts d’Olivier Giroud. Enfin, depuis qu’il a été titularisé par Didier Deschamps (face à l’Australie et la Finlande), l’attaquant a toujours marqué. C’est donc le protégé d’Arsène Wenger que nous avons choisi pour débuter la rencontre à Kiev.

Notre compo

Voici donc la composition d’équipe de la rédaction de Les-Transferts :
Lloris – Debuchy, Varane, Koscielny – Cabaye, Pogba – Rémy, Nasri, Ribéry – Giroud


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable