US

Quel mercato pour l’ASSE?

par

Contrairement à ce qui été annoncé, le mercato de Saint-Etienne pourrait finalement être mouvementé. En effet, ça devrait bouger au rayon des départs et arrivées. En ce qui concerne les arivées, la grande priorité des dirigeants seraient de recruter un milieu de terrain. Une requête confirmée par Dominique Rocheteau dans le quotidien Le Progrès. « On parle de recruter au milieu, surtout après la blessure d’Ismaël Diomandé. Il va y avoir des matches à répétition, même si on est éliminé de la coupe de la Ligue. Le championnat se termine fin mai. En milieu de terrain, les gars donnent beaucoup  » a-t-il confié. Annoncé il y a peu, Guilavogui serai bel et bien suivi par les Verts : « On veut un milieu défensif. On s’est renseigné sur un retour de Josuha Guilavogui sous la forme d’un prêt. Il ne joue pratiquement pas dans son nouveau club mais l’Atlético Madrid joue le titre en Liga et s’est qualifié en Ligue des Champions. Simeone, l’entraîneur a besoin de tout son effectif. On réfléchit à diverses solutions mais si on prend quelqu’un, on veut qu’il soit opérationnel dès la reprise. Et de préférence quelqu’un qui connaît déjà la Ligue 1. »

Dans l’autre sens, plusieurs joueurs pourraient ne pas être conservés par la direction forézienne. Jean-Pascal Mignot et Idriss Saadi sont, par ailleurs, libres de partir s’ils trouvent un club, tout comme Ibrahim Sissoko, actuellement prêté, qui devrait rentrer à Wolfsburg. Très courtisé depuis quelques semaines Kurt Zouma et Allan Saint-Maximin sont aussi annoncé vers la sortie. Le premier pourrait notamment rejoindre Monaco qui est toujours en quête d’un défenseur.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.