US

Plusieurs pistes étudiées dont Ghoulam au Torino !

par

Après avoir recruté Immobile, Bovo ou encore El Kaddouri, les dirigeants du Torino ont bien l’intention de continuer à recruter durant ce mercao. En effet, plusieurs postes pourraient être renforcés dans les prochaines heures.

En ce qui concerne le poste de gardien de but, alors que Gillet a récemment été suspendu pour plus de trois ans, les Grenats viseraient désormais 3 portiers pour le remplacer. Sur les tablettes turinoises, il y aurait notamment Gianluca Pegolo (Sienne), Stefano Sorrentino (Palerme) et Emiliano Viviano (Palerme), selon la Gazzetta dello Sport.

Un joueur offensif serait également espéré pour accompagner Immobile la saison prochaine. Les italiens étudieraient deux pistes, en plus de celle de Maxi Lopez. Il s’agirait d’Alessio Sestu, l’ailier de Sienne et Eren Derdiyok, l’attaquant d’Hoffenheim. En ce qui concerne le suisse, un accord aurait déjà été trouvé avec le joueur. Il faut désormais se mettre d’accord avec le club allemand qui réclame à environ 3 millions d’euros.

Comme annoncé il y a peu, les piémontais ont officialisé les départs de Stevanovic et Ogbonna et pour les dernières pistes pour les remplacer seraient Davide Moreo, le jeune milieu de terrain de l’Inter Milan, et Andrea Romagnoli, le défenseur de l’AS Roma, d’après la Gazzetta dello Sport.

Mis à part ces joueurs, le dossier le plus chaud du mercato turinois serait bel et bien celui de Faouzi Ghoulam, le latéral gauche de l’AS Saint-Etienne. Après une première offre d’1,6 millions d’euros, les italiens seraient revenus à la charge avec une seconde proposition de 2,5 millions d’euros. Une somme encore jugée insuffisante par les transalpins qui réclameraient 3 millions d’euros. Afin de régler cette histoire, la direction du Toro serait prêt à verser les 500.000 euros manquants, mais sous forme de bonus ! En ce qui concerne le joueur, il pourrait s’engager pour 4 ans.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.