US

Où iras-tu Ronaldinho ?

par

Son club mexicain de Querétaro ne veut plus de lui. Le milieu offensif brésilien ne souhaite pas arrêter sa carrière. Alors, quel nouveau club pour lui ?

Antalyaspor

Le club turc n’est pas le plus réputé dans son pays. Sur les bords de la mer Méditerrannée, Antalyaspor est prêt à mettre beaucoup pour attirer Ronnie.

Heureusement pour lui, Chypre et les îles grecques ne se trouvent pas loin !

Samba à Antalyaspor : 40%

Où iras-tu Ronaldinho ?

LA Galaxy

Ronaldinho a tout pour jouer à Los Angeles !

Une attitude de star, une certaine passion pour les soirées et du football dans les jambes. C’est le club parfait pour lui !

En plus il pourra faire des soirées Phil Collins avec Steven Gerrard.

Samba à Los Angeles : 15%

Paris Saint-Germain

Tel Didier Drogba à l’OM, le PSG attend le retour de Ronnie depuis 12 ans.

Cette fois c’est la bonne ? Le club a les moyens de le faire et le joueur pourrait retourner dans ses endroits favoris.

Samba à Paris : 15%

Boulogne-Billancourt

Ne rigolez pas trop à la lecture du nom. L’ACBB a lancé une campagne de financement participatif pour essayer de bien figurer en CFA.

Si quelqu’un met 5 M€, le club s’engage à signer Ronaldinho.

Samba à Boulbi : 15%

Où iras-tu Ronaldinho ?

Sur les marches de Montmartre

Il est difficile de trouver un contrat à la hauteur de son talent. Sans club, Ronnie pourrait connaître une période de chômage.

Pour s’occuper, le joueur pourrait participer aux concours de jongles sur les marches de Montmartre avant de vendre des bières aux personnes sur place.

Samba à Montmartre : 5%

Où iras-tu Ronaldinho ?

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.