US

Makoun et Cris hésitent, Ganso et Neymar pistés

par

L‘Olympique Lyonnais pourrait changer de visage l’an prochain. En effet, alors que plusieurs départs se profilent (Govou, Clerc sont libres, Kallstrom, Ederson et Bodmer sur le départ), certains piliers de l’effectif n’excluent pas un départ. Toutefois, plusieurs espoirs brésiliens pourraient venir combler ces vides.

Cris et Makoun sur le départ ?

Le « Policier » serait-il en train de vivre ses derniers instants au Stade Gerland ? Tout est possible puisque le défenseur brésilien attends toujours un signe de ses dirigeants pour une éventuelle prolongation de contrat. Toutefois, sa situation n’ayant toujours pas évolué un départ semble d’actualité comme il l’annonce dans les colonnes de Lyon Capitale : « J’ai toujours dit que j’étais heureux à Lyon. J’adore cette ville, je me sens bien à l’OL. Mes deux filles sont lyonnaises, ma famille se plaît ici. Il me reste un an de contrat et j’aimerais bien prolonger. Maintenant, dans le football, tout peut aller très vite. Si demain, un club me propose un contrat de deux ou trois ans, je ne pourrais pas refuser. Les dirigeants et l’entraîneur savent que j’ai envie de prolonger. Désormais, je ne dis plus rien, j’attends qu’ils me fassent part de leur intention me concernant. »

Un possible départ qui pourrait être suivi de l’ancien lillois, Jean II Makoun, qui n’exclut pas un départ dans les colonnes du Progrès en cas d’une bonne offre : « Comme quelques autres, je n’ai pas remporté un seul titre avec l’OL. C’est un peu dur, cette impression d’être le « chat noir ». Il me reste deux ans de contrat. Et je respecte mon contrat. Mais, je ne ferme aucune porte et il peut se passer des choses. Mes représentants vont rencontrer les dirigeants. Et puis cela ne s’est pas très bien passé pour moi à Gerland. J’ai toujours été professionnel, je n’ai pas réagi, mais cela me fait réfléchir. »

Ganso et Neymar pisté !

On vous l’annonçait il y a quelques jours, les dirigeants lyonnais ont relancé leur filière brésilienne. Une bonne nouvelle pour les supporters rhodaniens qui ont pu profiter de 7 titres de champions de France, pendant que les brésiliens affluaient du côté de Gerland. Parmi les cibles privilégiées, on retrouve Ganso, le jeune milieu offensif de Santos. Cependant, le dossier serait compliqué selon Bernard Lacombe : « C’est un bon joueur, qui évolue un peu plus bas, qui est un milieu organisateur. Il a une grande qualité physique, techniquement il est très fort des deux pieds. Il est capable de faire la dernière passe, c’est vraiment un joueur performant. C’est un garçon intéressant, mais c’est compliqué. » En effet, la concurrence du Bayern Munich, Real Madrid ou encore Manchester pourrait ruiner les espoirs lyonnais.

L’autre cible des Gones seraient le compère de Robinho au sein de l’attaque de Santos, Neymar. Un intérêt qu’a confirmé Lacombe sur le site du club : « La perle rare aujourd’hui c’est Neymar, qui joue à Santos. C’est un jeune joueur qui évolue dans le même registre que Robinho, mais je pense qu’il va être plus performant. Mais, après faut savoir quand ils sortent du Brésil comment ils sont. Robinho était un joueur énorme dans son pays, puis au Real Madrid et à Manchester City, il a fallu qu’il rentre au Brésil car il faut savoir gérer tout cet environnement. Sur le domaine financier c’est aussi parfois difficile à gérer pour certains. Il faut essayer de voir et d’anticiper toutes ces choses là pour ne pas être surpris pour la suite. » Cependant, la aussi le dossier est compliqué puisque de nombreuses écuries (Real Madrid, Chelsea, Juventus,…) songeraient au jeune prodige.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.