US

Le journal des transferts de la Ligue 2

par

Comme chaque semaine retrouvez avec Les-transferts.com tout les transferts et rumeurs de la Ligue 2 française.

Kébé à Strasbourg

L’attaquant de Nîmes, Boubacar Kébé s’est engagé aves le Racing Club Strasbourg. Âgé de 20 ans, ce dernier était également courtisé par formations de Ligue 1.

Kroupi sur le départ ?

L’attaquant de Nîmes, Eli Kroupi pourrait quitter la France lors du prochain mercato d’hiver. Ce dernier serait en contact avec un club des Emirats,Al-Aïn.

Yachir quitte l’Alsace

Ali Samir Yachir n’est plus strasbourgeois. Il a en effet trouvé un accord pour résilier son contrat avec le club alsacien où il n’a pas disputé beaucoup de rencontre. Le joueur est maintenant à la recherche d’un club.

Gueye à l’etranger ?

L’attaquant sénégalais du FC Metz, Babacar Gueye, serait suivi par quelques formations étrangères et notamment par l’équipe allemande du FC Nuremberg.

Nyom au RCS ?

Strasbourg aurait des vues sur le jeune défenseur centrale d’Arles, Allan Nyom. Âgé de 20 ans, ce dernier serait également suivi par le FC Metz.

Cavalli remplace Vannuchi

Limogé en debut de semaine, Vannuchi sera remplacé par Jean-Michel Cavalli au poste d’entraineur du Nîmes Olympique.

Demont reste à Lens

Convoité par le FC Nantes, Yohan Demont a decidé de rester au Racing Club de Lens jusqu’à la fin de saison. Si le club ne monte pas en Ligue 1, il sera alors question d’un départ mais pas pour le moment à declaré le cht’i.

Cheyrou bientôt lensois ?

Le milieu de terrain du Stade Rennais intéresserait l’entraineur du Racing Club Lens, Jean-Guy Wallemme.

Uras rejoint Ajaccio

Les dirigeants de l’AC Ajaccio ont engagé l’ancien défenseur de Lyon, Cédric Uras. Âgé de 32 ans, ce dernier était sans club depuis son départ du Litex Lovetch.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.