US

Gomez, Fabregas, Boudebouz : Les indiscrétions mercato du 16 août 2016

par

Alors que le mercato estival bat son plein, les rumeurs de transferts sont nombreuses. Voici le récap du jour.

On y croit

L’international allemand Mario Gomez serait actuellement en train de négocier avec le Borussia Dortmund et le FC Barcelone. Des pistes confirmées par le chef de presse du Besiktas, Metin Albayrak (La Gazzetta dello Sport)

Devant l’intérêt de la Lazio RomeRyad Boudebouz pourrait quitter Montpellier. Le président Louis Nicollin a fixé un montant de 25M€ pour céder l’Algérien, mais il ne serait pas étonnant qu’une belle offre autour de 10M€ suffise (L’Equipe)

Déjà dans le viseur du Torino, Salvatore Sirigu aurait cette fois-ci fait l’objet d’une offre de la part des Turinois. Si le Sarde touche 3M€ par an, le Torino aurait proposé au gardien d’étaler cette somme jusqu’en juin 2020 (Tuttosport)

On n’y croit pas

Récemment proposé à la Juventus, Fabregas serait séduit à l’idée de rejoindre le Real Madrid. Son entourage aurait en effet contacté les Merengues. Problème, Chelsea demanderait entre 20 et 25 M€ pour Fabregas (Daily Mail)

A la recherche d’un attaquant pour suppléer Lacazette, Lyon serait tenté d’activer la piste menant à Loïc Rémy. En difficulté à Chelsea, le buteur pourrait se relancer sous la forme d’un prêt. Mais l’OL semble avoir été devancé par Crystal Palace (Daily Mail)

Auteur d’une saison exceptionnelle avec le Sporting Portugal, Islam Slimani serait sur les tablettes de West Bromwich Albion. Les Baggies auraient même formulé une offre de 24 M€. Reste à savoir s’il est séduit à l’idée faire une croix sur la Coupe d’Europe (O Jogo)

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.