MD

Civelli, Thiago, Cerci, Ilicic et Honda visés

par

Ça va bouger au Milan AC cet été ! En effet, la formation Rossonero souhaiterait toujours rajeunir leur effectif, et cela pourrait passer par 5 joueurs lors du prochain mercato : Renato Civelli (Nice), Thiago Alcantara (FC Barcelone), Alessio Cerci (Fiorentina/Torino), Josip Ilicic (Palerme) et Keisuke Honda (CSKA Moscou).

Selon le quotidien Tuttosport, la direction lombarde aurait déjà pris quelques renseignements au sujet du footballeur nippon qui est lié jusqu’en janvier 2014. En ce qui concerne le jeune espagnol, le quotidien Sport croit savoir que les milanais souhaiteraient convaincre le jeune joueur de faire ses valises, mais la concurrence des deux Manchester et du Bayern pourraient ccompliquer l’affaire, tout comme la clause libératoire du joueur.

Pour le défenseur niçois, ce dernier va prohainement quitter le club azuréen libre et l’AC Milan serait devenu la priorité du joueur, comme l’affirme Julien Fournier, le directeur général de l’OGC Nice, à TMW : « Civelli est un joueur très important, avec qui j’ai toujours eu de bonnes relations, mais il va partir gratuitement. Il a fait une grande saison et arrive en fin de contrat. On a essayé de le retenir, mais il a préféré accepter l’offre qui était la plus avantageuse. Comme celle de Milan ? Exactement. Et je suis content pour lui. Nous aurions aimé le retenir, mais face à certaines offres, on ne peut rien faire. C’est une opportunité importante pour Renato et je lui souhaite bonne chance. »

Pour terminer, la Gazzetta dello Sport avance des intérêts pour Ilicic qui ne restera pas en Sicile suite à la descente du club et également pour Cerci, la grande star du Torino, cette saison.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.